Navigation

Les forêts alpines se réveillent toujours plus tôt

Le réveil printanier des arbres est de moins en moins sensible à l’altitude. C’est ce que révèle une étude menée à l’Université de Neuchâtel.  

Ce contenu a été publié le 27 décembre 2017 - 08:44
swissinfo.ch/kr avec la RTS (Téléjournal du 26.12.2017)

Dans les Alpes suisses, le réchauffement climatique a des conséquences sur l’apparition des feuilles au printemps. Le décalage entre haute et basse altitude dans la date du réveil de la forêt s’est fortement réduit depuis les années 1960. Un phénomène révélé mardi par des chercheurs de l’Université de Neuchâtel.

Contenu externe


 

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article