Navigation

«Je ne veux pas de médecin noir»

Des patients qui refusent de se faire soigner par du personnel étranger: les cas existent. Hôpitaux et homes pour personnes âgées sont confrontés aux préjugés racistes de certains malades.

Ce contenu a été publié le 01 juin 2015 - 08:59
swissinfo.ch avec la RTS (Téléjournal du 31 mai 2015)

Au Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV) de Lausanne, on prend la problématique au sérieux.

Contenu externe


Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.