Navigation

La Suisse, «porte pour le paradis»

Médecin, militant, Jerôme Sobel incarne le combat pour l’assistance au suicide. Après la mort en Suisse d’un DJ italien de 39 ans atteint de tétraplégie, venu ici parce que le suicide assisté y est autorisé, le président d’Exit Suisse romande, n’hésite pas à dire que pour beaucoup de personnes à l’étranger, la Suisse est «une porte pour le paradis».

Ce contenu a été publié le 06 mars 2017 - 08:59
swissinfo.ch avec la RTS (Téléjournal du 5 mars 2017)
Contenu externe

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article