Navigation

Deux Syriennes d’Alep réfugiées en Suisse témoignent

L’un des pires désastres humanitaires se joue à Alep. De Genève, deux Syriennes suivent minute par minute la reprise de la ville par les troupes gouvernementales. Elles ont accepté de témoigner sous le couvert de l’anonymat. 

Ce contenu a été publié le 14 décembre 2016 - 08:44
swissinfo.ch avec la RTS (Téléjournal du 13 décembre 2016)

Les familles syriennes en exil en Suisse ont les yeux rivés sur leurs téléphones. Ces deux femmes sont arrivées en Suisse il y a quelques mois. Elles ont fui la ville d’Alep, assiégée depuis quatre mois et cible de bombardements d'une rare intensité. 

Contenu externe


Un accord de cessez-le-feu a été conclu mardi à Alep. Il prévoit l’évacuation de civils et de combattants. Environ 50'000 civils devraient quitter Alep-Est.

 

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article