Navigation

Forte opposition au plan de protection du Creux du Van

Les cantons de Vaud et Neuchâtel veulent mieux protéger le Creux-du-Van, site naturel victime de son succès. Mais ce projet ne fait pas l'unanimité: au total, 436 oppositions ont été déposées.

Ce contenu a été publié le 02 mars 2018 - 08:35
swissinfo.ch/sj avec la RTS (Téléjournal du 01.03.2018)
Contenu externe

Symbole de l'Arc jurassien, le Creux-du-Van cristallise les tensions. Avec ses 100'000 visiteurs par année, dont 20'000 pour le seul mois d'août, le site emblématique se retrouve en danger. Pour le préserver, un plan de protection a été mis à l'enquête en décembre par les cantons de Vaud et Neuchâtel. Principal changement: l'accès au bord des falaises serait réduit de moitié.

Mais le règlement suscite des mécontentements. Côté neuchâtelois, 296 oppositions ont été déposées, alors que dans le canton de Vaud, le nombre d'objections s'élève à 140. Au total, 400 proviennent du Club alpin suisse (CAS). Les autres ont été émises par des agriculteurs, des communes, des organismes touristiques, des propriétaires ou des associations de protection de l'environnement.

Les raisons de cette grogne sont diverses. Le CAS s'oppose par exemple à l'interdiction totale de l'escalade et à la restriction des itinéraires de randonnée. De son côté, le WWF, qui figure aussi parmi les opposants, estime que la nature doit encore davantage reprendre ses droits.

Pour le conseiller d'Etat neuchâtelois Laurent Favre, qui s'exprime pour la première fois sur le sujet, ces nombreuses oppositions étaient prévisibles. Le magistrat souligne que de multiples arbitrages doivent être réalisés. «Nous cherchons à conserver un équilibre entre la protection de la nature et l'usage de ces lieux pour le tourisme et les activités traditionnelles», argumente-t-il.

C'est désormais aux cantons de traiter les centaines d'oppositions déposées. Ils ont jusqu'à l'automne prochain pour le faire.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.