Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

En finale du Masters, Federer affrontera Nadal

Roger Federer n'a laissé aucune chance Novak Djokovic en demi-finale à Londres.

(Keystone)

Roger Federer a écrasé Novak Djokovic samedi en demi-finale à Londres (6-1 6-4). Le Masters tient ainsi sa finale «royale ». Dimanche, le Bâlois affronte Rafael Nadal au Dôme du millénaire pour la conquête d'un cinquième Masters.

En 1h19, le Bâlois s’est défait de Novak Djokovic. Roger Federer a signé une victoire sans appel même s'il a été mené 3-0 au second set. Après un nouveau récital dans la première manche, le Bâlois a perdu « bêtement » son service à 1-0. Il a effacé ce break au cinquième jeu pour reprendre totalement les commandes du match face à un Djokovic qui a offert une excellente réplique.

Dépité, le Serbe a déclaré au terme de la rencontre: « Il a été au top dès le début du match. Il mérite sa victoire, il était le meilleur. Il ne m'a jamais donné le temps d'entrer dans le match. Au bout d'une demi-heure, il y avait déjà 6-1. C'est un des meilleurs tennis qu'il ait joué cette année. »

Roger Federer aura l'avantage de la fraîcheur pour cette finale. Rafael Nadal aura-t-il pleinement récupéré après son combat de 3h 12' contre Andy Murray ? A trois reprises à deux points de la défaite dans le tie-break du troisième set, le no 1 mondial a abandonné beaucoup de forces face à l'Ecossais. Roger Federer, en revanche, n'est jamais resté plus d'une heure et demie sur le court lors de ses quatre rencontres contre Ferrer, Murray, Soderling et Djokovic.

Roger Federer et Rafael Nadal s'affonteront pour la seconde fois seulement cette année. En mai dernier, le Majorquin s'était imposé 6-4 7-6 en finale du Masters 1000 de Madrid. Il mène 14-7 dans ses face à face contre le Bâlois.

Pour lui, l'enjeu de cette finale sera de taille: le Masters est le seul grand titre qui ne figure pas encore à son palmarès après ses succès dans les quatre tournois du Grand Chelem, en Coupe Davis et aux Jeux olympiques. Il rejoindrait ainsi dans l'histoire Andre Agassi.

Pour Roger Federer, qui a remporté à quatre reprises déjà le Masters, un succès dimanche lui permettra de conclure une année 2010 qui restera, avec sa victoire à Melbourne, une très belle année et, aussi, de rejoindre Pete Sampras et Ivan Lendl dans le livre d'or du tournoi.

Ils sont les deux seuls joueurs à avoir gagné cinq Masters à ce jour.

swissinfo.ch et les agences


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.