Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Enchères UMTS: Telefonica hausse le ton

Telefonica

(Keystone)

Le principal opérateur espagnol Telefonica a fait savoir samedi dans un communiqué qu´il exigeait le maintien des règles du jeu dans le cadre des enchères pour l´attribution des quatre licences de téléphonie mobile de la troisième génération en Suisse.

Telefonica «regrette» l'ajournement de la mise à l'encan, décidé le 13 novembre dernier à la suite de l'annonce de la fusion entre diAx et Sunrise sous la férule de Tele Danmark. Depuis, seuls quatre candidats sont sur les rangs pour quatre concessions.

La possibilité qu'il ne reste plus que quatre candidats pour le début des enchères était un «scénario prévisible qui devrait n'avoir aucune incidence sur l'attribution des licences», poursuit le groupe.

L'opérateur espagnol espère que la situation sera résolue «le plus tôt possible» et que les licences seront accordées selon les règles du jeu existantes établies par l'Office fédéral de la communication (OFCOM). Si tout se passe comme initialement prévu, ces enchères «auront un impact positif sur le secteur des télécommunications en Suisse», explique Telefonica.

Concrètement, si l'OFCOM choisit finalement d'attribuer les concessions au prix de base, la Confédération empochera 200 millions de francs seulement, soit 50 millions par licences. Berne tablait à l'origine sur des recettes minimales de 2 milliards de francs et un maximum de 10 milliards.

Il y a dix jours, le patron de Swisscom a lui aussi estimé que l'OFCOM ne pouvait pas changer les règles du jeu en cours de route. Jens Alder s'était dit «étonné» par la suspension de la vente aux enchères des licences UMTS.

swissinfo avec les agences

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×