Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Eurofoot 2008: querelle fiscale réglée

Michel Platini (à g.) et Samuel Schmid mardi à Berne.

(Keystone)

Les joueurs participant à l'Euro 2008 devraient être imposés à la source, comme l'ont toujours pensé les autorités suisses.

L'imposition se fera là où elle doit se faire, a affirmé Michel Platini mardi à Berne, en marge de sa première rencontre avec Samuel Schmid.

On ne peut pas comparer l'Eurofoot, qui met aux prises des équipes nationales, et la Coupe d'Europe, qui réunit des clubs, a expliqué le nouveau président de l'Union européenne de football mardi devant la presse à Berne. Il faisait référence au litige qui oppose le canton de Berne et l'UEFA devant la justice.

Le problème concerne l'imposition à la source des primes versées lors du match de Ligue des champions entre Thoune (Berne) et Arsenal disputé au Stade de Suisse en novembre 2005.

Selon le canton de Berne, l'impôt doit être versé au canton, alors que pour l'UEFA il doit être payé au lieu de résidence des joueurs.

Aucun souci pour l'Eurofoot

Avec la sécurité, ces problèmes de taxes étaient au menu de la rencontre entre le ministre des sports et Michel Platini, a indiqué ce dernier. «Ce sera très vite fait: il n'y a aucun souci», a déclaré l'ancien numéro 10 de l'équipe de France avant de s'entretenir avec le conseiller fédéral. Ce n'est pas l'affaire de l'UEFA de savoir par exemple si un joueur turc est imposé en Suisse ou en Turquie, a-t-il précisé.

Pour Michel Platini, «tout se passe bien dans votre beau pays. Pour preuve, Martin Kallen, directeur exécutif de l'Euro, ne vient jamais me voir dans mon bureau. Les Helvètes sont à la hauteur de l'événement», a-t-il ajouté.

A un peu moins d'un an du début de la compétition, lui qui a présidé l'organisation du Mondial 1998 en France, a tenu à rassurer ceux qui s'inquiètent du faible engouement. Il faut attendre les premières chairs de poule, avec l'arrivée des supporters, des équipes», a dit M. Platini.

Une atmosphère de confiance

D'après Samuel Schmid, les rencontres de haut niveau sont nécessaire. Pour régler certains points techniques mais, surtout, pour créer une atmosphère de confiance qui fait qu'on peut se téléphoner sans autres en cas de nécessité.

Le ministre des sports a remis au Français une photo-satellite de la Suisse et de l'Autriche, avec en évidence les villes où se disputeront les matches de l'Euro 08.

swissinfo et les agences

Faits

Les Championnats d'Europe de football 2008 se tiendront en Suisse et en Autriche du 7 au 29 juin.
15 rencontres sur 31 se joueront en Suisse et 16 en Autriche (la finale à Vienne).
Près de 5,4 millions de spectateurs sont attendus, dont 1,4 million d'étrangers.
Au total, 1'050'000 billets seront émis.
Pas moins de 2500 journalistes suivront les matches retransmis pour quelque 8 milliards de téléspectateurs dans 170 pays.
Les coûts sont estimés à 182,1 millions de francs, dont 82,5 aux frais de la Confédération.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×