Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Federer affronte ses trois bêtes noires à Houston

Federer aura fort à faire à Houston.

(Keystone)

Vainqueur du tournoi de Wimbledon et actuel troisième de la hiérarchie mondiale, Roger Federer termine sa saison aux Masters de Houston.

Le Bâlois participe pour la seconde fois à cette compétition qui réunit les huit meilleurs joueurs mondiaux du moment.

Amoindri par de petits soucis physiques, Roger Federer devra puiser dans ses réserves pour rééditer sa performance de l’an dernier à Shanghai, lorsqu’il avait atteint les demi-finales.

Pour parvenir à nouveau à ce stade de la compétition au Texas, le Bâlois devra en effet terminer à l’une des deux premières place de son groupe qualificatif.

Il faut dire que le sort n’a pas été indulgent avec lui. Puisqu’il doit affronter coup sur coup ses trois «bêtes noires»: l’Américain Andre Agassi, l’Espagnol Juan Carlos Ferrero et l’Argentin David Nalbandian.

Un bilan négatif

«Rodgeur»possède pour l’instant un bilan négatif face à ces trois joueurs. Pire, défait trois fois sur cinq par Juan Carlos Ferrero, le Suisse n’avait jamais gagné contre David Nalbandian ni contre André Agassi.

Mais, à Houston, le Bâlois a inversé la tendance en battant tout d'abord l'Américain - triomphateur du Tournoi du Grand Chelem des Internationaux d’Australie en début d’année - en trois sets dans la nuit de lundi à mardi.

A 33 ans, André Agassi, vainqueur des Masters en 1990 et finaliste malheureux de trois autres éditions (1994, 1999 et 2000), sortait pourtant d’une longue période de repos. Il n’avait plus joué depuis sa défaite en demi-finale à Flushing Meadows.

Cette gestion de carrière réfléchie lui permet à la fois de «durer» et de se présenter en pleine possession de ses moyens lors des grands rendez-vous.

Mercredi, le Suisse a également mis un terme à une série impressionnante de défaites - les unes plus humiliantes que les autres - contre David Nalbandian.

Après cinq revers consécutifs - dont le dernier en date au mois de septembre en huitième de finale de l’US Open à New York - le Bâlois a enfin pris la mesure de l'Argentin au Texas (victoire en deux sets).

Enfin, Roger Federer reste sur un cinglant revers face au dernier homme qu’il aura à affronter dans cette poule qualificative, à savoir Juan Carlos Ferrero.

L’Espagnol, vainqueur sur la terre battue de Roland-Garros après deux échecs en finale, avait pris la mesure du Suisse il y a peu lors du tournoi de Madrid.

Numéro un mondial?

Des deux hommes, Juan Carlos Ferrero reste le seul en course pour la place de numéro un mondial actuellement occupée par l’Américain Andy Roddick.

Malgré sa défaite contre Nalbadian, l'Espagno – qui participe à ses troisièmes Masters d’affilée – a encore des chances de terminer l’année tout en haut de la hiérarchie mondiale.

Le Bâlois devait, quant à lui, bénéficier d’un concours de circonstances extraordinaires pour être le premier Suisse de l’histoire du tennis à atteindre cette position très enviée.

Il aurait fallu en effet que dans l’autre groupe qualificatif, Andy Roddick perde toutes ses rencontres et que Juan Carlos Ferrero ne s’impose qu’à une seule reprise.

Un schéma mathématiquement possible, mais pratiquement impensable.

swissinfo, Mathias Froidevaux

Faits

Roger Federer a remporté son premier match face à Andre Agassi: 6-7 (3/7), 6-3, 7-6 (9/7).
Le tournoi des Masters réunit depuis lundi les huit meilleurs joueurs de l’année à Houston.
Cette compétition, qui clôture la saison de tennis, est dotée de 3,7 millions de dollars.
Le Bâlois, qui participe pour la seconde fois aux Masters (l’an dernier à Shanghai), possède encore mathématiquement la possibilité de terminer l’année en tant que numéro un mondial.

Fin de l'infobox

En bref

- Les huit joueurs qui participent à ces Masters sont: Les Américains Andy Roddick (vainqueur de l’US Open) et Andre Agassi (vainqueur des Internationaux d’Australie), les Argentins Guillermo Coria et David Nalbandian, les Espagnols Carlos Moya et Juan Carlos Ferrero (vainqueur de Roland-Garros), l’Allemand Rainer Schuettler et le Suisse Roger Federer (vainqueur à Wimbledon).

- Le Bâlois avait été éliminé l’an dernier à Shanghai au stade des demi-finales – après avoir remporté ses trois matches de poule - par l’Australien Leyton Hewitt, futur vainqueur de la compétition.

- Cette année, le tirage au sort n’a pas été favorable à Roger Federer qui devra affronter dans un premier temps ses trois bêtes noires Agassi, Nalbandian et Ferrero.

- Pour espérer terminer l’année à la place de numéro un mondial, le Suisse (725 points) devrait remporter le tournoi et espérer qu’Andy Roddick (867 points) perdre toutes ses rencontres et que Juan Carlos Ferrero (841) ne s’impose qu’à une seule reprise. Autant dire que ses chances sont infimes.

- Roger Federer est le second joueur suisse a participer à cette compétition après Jakob Hlasek en 1988 (défaite en demi-finale contre Boris Becker).

Fin de l'infobox

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.