Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Fin de partie honorable pour la Suisse à l'Euro

A la 26ème minute, Johan Vonlanthen marque l'unique but de la Nati au Portugal.

(Keystone)

Lundi soir, au stade de Coimbra, la Suisse s'est inclinée 3 buts à 1 face à la France, malgré un jeu offensif et la prouesse du jeune attaquant Johan Vonlanthen.

Avec cette défaite, l'équipe nationale de football a mis un terme à sa participation aux Championnats d'Europe de football.

Tout avait pourtant bien commencé pour l’équipe de Suisse. A l’instar de ses deux premiers matches, la Nati s’est montrée très offensive dès les premières minutes de jeu.

Au quart d'heure, Hakan Yakin voit même son coup franc détourné de justesse par le gardien français Fabien Barthez. Le corner qui s’en suit, également tiré par Hakan Yakin, ne donne rien. Mais l’équipe de Suisse maintient ainsi la pression sur les Bleus.

Les quelque 6000 supporters helvétiques présents dans le stade de Coimbra font une première fois la grimace suite au but marqué à la 20ème minute par Zinédine Zidane. Mais 6 minutes plus tard, explosion de joie, Johan Vonlanthen égalise.

Le jeune joueur suisse marque ainsi le premier et unique but de la Nati au Portugal. Un coup de patte qui propulse Johan Vonlanthen (18 ans) au titre de plus jeune buteur de l’histoire d'une phase finale d'un Championnat d’Europe des Nations.

A la mi-temps, l’équipe de Köbi Kuhn rentre ainsi aux vestiaires, le miracle à portée de pied.

Deux buts fatals

Mais il était dit que les Suisses n'arriveraient pas à accrocher les tenants du titre. Deux buts marqués en fin de partie (76ème et 84ème) par Thierry Henry mettront définitivement fin aux derniers espoirs des Helvètes.

Cette défaite, amère mais logique, survient quelques heures après la sanction de l’UEFA à l’encontre d'Alexander Frei. Le Bâlois a été exclu du tournoi pour avoir craché sur le Britannique Steven Gerrard lors du match contre l'Angleterre.

Cela dit, la Suisse n’a pas démérité de la patrie footbalistique. Les internationaux à croix blanche ont en effet démontré – au cours de leurs trois prestations - certaines qualités prometteuses pour l’avenir.

A la fin du match, l’entraîneur de l’équipe de Suisse n’a d’ailleurs pas dit le contraire. «Mon équipe a livré trois bons matches. Elle a témoigné d'un excellent esprit», a lancé Köbi Kuhn.

Le coach de la Nati a également salué la prouesse de Johan Vonlanthen. «Je ne l’ai pas aligné plus tôt au cours du tournoi pour ne pas le brûler. Mais à l'avenir, il nous apportera beaucoup de satisfactions », a encore précisé l’entraîneur suisse.

Une chose est sûre. La Nati a fait aussi bien qu’il y a huit ans en Angleterre. Lors de l'Euro 1996, la Suisse avait partagé l'enjeu en match d'ouverture contre le pays hôte à Wembley, avant de perdre contre l’Ecosse et la Hollande.

swissinfo avec les agences

Faits

France/Suisse : 3 à 1

Groupe B, dernière journée du premier tour de l’Euro 2004

Match disputé au Stade de Coimbra: 30'000 spectateurs

Fin de l'infobox

En bref

Composition de l’équipe suisse: Stiel (cap), Henchoz, M. Yakin, Mueller, Spycher, Cabanas, Gygax, Vogel, H. Yakin, Wicky, Vonlanthen.

Composition de l’équipe de France : Zidane (cap), Barthez, Sagnol, Thuram, Silvestre, Lizararu, Makelele, Viera, Pires, Trezequet, Henry

Arbitre : Michel Lubos (Slovaquie)

Fin de l'infobox

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.