Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Fin des commémorations des 500 ans de la Garde pontificale

L'un des 33 gardes assermentés en mai dernier.

(Keystone)

Les manifestations pour les 500 ans de la Garde pontificale se sont conclues dimanche à Bissone, dans le canton du Tessin, par un défilé coloré.

Lancées le 24 septembre 2005 à Lucerne, les célébrations ont culminé le 6 mai dernier à Rome lors de la prestation de serment de 33 nouveaux gardes.

Mille personnes ont assisté au défilé, à la messe et au concert qui ont eu lieu à Bissone, village tessinois choisi pour accueillir la dernière étape du jubilé.

Situé au bord du lac de Lugano, la région de Bissone est le lieu d'origine de Carlo Maderno, Domenico Fontana et Francesco Borromini. Ces artistes ont contribué à la construction des édifices religieux qu'on peut admirer à Rome.

Le président du Conseil d'Etat tessinois Luigi Pedrazzini et l'évêque Pier Giacombo Grampa, qui a célébré la messe, ont rappelé le lien étroit unissant le canton à la Ville éternelle.

33 nouveaux gardes

En avril déjà, quelque 150 anciens gardes suisses étaient partis de Bellinzone pour faire les 720 kilomètres qui relient la ville au Vatican, au cœur de Rome. Il leur avait fallu 28 jours.

Les festivités des 500 ans ont eu pour point fort la prestation de serment de 33 nouveaux gardes sur la place Saint-Pierre le 6 mai dernier. Près de 30.000 spectateurs y avaient assisté.

La prestation de serment a lieu tous les ans à la même date. Elle coïncide avec l'anniversaire de la défense héroïque du pape Clément VII par ses gardes suisses lors du sac de Rome par les troupes de Charles Quint, en 1527, au cours de laquelle 142 gardes sur 189 avaient perdu la vie.

Les gardes suisses ont été officiellement créés en 1506, lorsque des mercenaires suisses se sont présentés à Rome pour assurer la sécurité du pape Jules II della Rovere. Aujourd'hui, le corps de garde compte 110 soldats.

swissinfo et les agences

Faits

Avec ses 110 membres, la Garde pontificale suisse forme la plus petite et plus ancienne armée du monde.
Conditions d'admission: être suisse, de sexe masculin, catholique, âgé de 19 à 30 ans, mesurer au minimum 1,74 mètres, avoir effectué son service militaire en Suisse et être au bénéfice d'une maturité ou d'un certificat fédéral de capacité professionnelle.
Les candidats doivent être célibataires au moment du recrutement, mais peuvent se marier par la suite.
Durée minimale de l'engagement: 2 ans.
Salaire: 1800 francs par mois non soumis à l'impôt. Le logement est compris.

Fin de l'infobox


Liens

×