Fribourg s'adjuge le derby

Lars Leuenberger (au centre) est l'auteur du 4ème but de Fribourg Gottéron. Keystone

Le choc opposant Gottéron à Lausanne a tenu toutes ses promesses. Les «Dragons» n'ont assuré leur succès (5-3) que dans les ultimes instants du match.

Ce contenu a été publié le 14 novembre 2001 - 10:08

Les autres rencontres de la 22ème journée de championnat ont donné lieu à quelques surprises. Davos a tenu Lugano en échec à la Resega (1-1) et conserve ainsi, seul, la tête du classement. Les Grisons profitent de la nette défaite d'Ambri-Piotta contre Coire (5-2).

Victorieux face à Langnau (4-2), Berne joue placé alors que Zoug a été tenu en échec par la modeste formation de Kloten. Enfin les Lions de Zurich ont courbé l'échine face à Rapperswil (7-5).

Un derby haletant

Battus lors du match aller à Malley, Les Fribourgeois ont pris leur revanche sur les Vaudois mardi soir. Les milliers de spectateurs massés dans le chaudron de Saint-Léonard ont pourtant tremblé jusqu'à la dernière seconde de la partie. Lorsque Fergusson marquait le but de la sécurité dans la cage délaissée par Reto Schürch.

«Les deux premiers tiers ont été assez équilibrés mais les Fribourgeois étaient plus volontaires dans l'ultime tiers temps. C'est ce qui leur a permis de faire la différence», analyse Slava Bykov. L'ancien joueur russe connaît bien ces deux clubs pour y avoir évolué.

Des histoires de Grisons et Tessinois

A la Resega, le match nul qui a sanctionné les débats entre Lugano et le leader Davos est conforme à la physionomie de la partie. A dix minutes de la fin du match, le Davosien Michel Riesen aurait pourtant pu donner la victoire à ses couleurs. Ratant une occasion en or.

A Coire, et malgré la présence de son international slovaque Robert Petrovicky, Ambri-Piotta a subi un revers étonnant. Les Léventins se sont totalement écroulés dans l'ultime période, concédant quatre buts, dont deux en l'espace de 21 secondes.

Rapperswil étonne, Berne confirme

A l'Allmend, devant plus de 13 000 spectateurs, le derby bernois entre le CP Berne et Langnau est revenu au maître des lieux. Pour son premier match sous le maillot des Tigres de Langnau, Dixon Ward, en provenance directe des Boston Bruins de National Hockey League (NHL), a donc connu la défaite.

Enfin le choc psychologique tant attendu n'a pas eu lieu au sein des rangs des CPZ Lions. Désormais placés sous la férule du Finlandais Pekka Rautakallio, qui a remplacé Larry Huras, ils ont subi la loi de Rapperswill.

swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article