Garantir la diversité culturelle face à la mondialisation

Diversité artistique avec "The Taiwanese Cloud Gate Dance Theater" qui s'est produit le 6 septembre à Lucerne. Keystone

Les déséquilibres créés par la mondialisation confirment la nécessité de la diversité culturelle. Les ministres de la culture réunis de lundi à mercredi à Lucerne veulent élaborer un instrument international pour garantir cette diversité.

Ce contenu a été publié le 26 septembre 2001 - 21:10

«Notre travail a encore gagné en importance après les attentats de New York. Le terrorisme découle de la haine, elle-même fruit de l'ignorance et de l'incompréhension», a relevé la ministre de la culture canadienne, Sheila Copps, mercredi devant la presse.

Pour Mme Copps, la question de la diversité culturelle ne peut pas être discutée dans le cadre de l'Organisation mondiale du commerce (OMC). «Nous avons besoin d'un instrument indépendant pour encourager les Etats à ne pas s'engager contre la culture et la diversité culturelle.»

L'enjeu est de garantir l'existence de mouvements locaux ou marginaux et la conservation d'héritages culturels face aux cultures dominantes. Un projet devrait être présenté lors de la prochaine rencontre des ministres, en 2002 en Afrique du Sud.

Dimension nationale

La diversité culturelle a aussi une dimension nationale, a rappelé David Streiff, directeur de l'Office fédéral de la culture (OFC). Il est nécessaire au sein d'un pays d'améliorer la compréhension entre les populations, en particulier par rapport aux populations immigrées. «Nous devons mieux accepter les différences.»

Les représentants de 24 Etats membres du Réseau international sur la politique culturelle (RIPC), de l'UNESCO, du Conseil de l'Europe et de l'Union européenne ont participé à la conférence de Lucerne. La délégation suisse était conduite par la conseillère fédérale Ruth Dreifuss.

Fondé en 1998, le RIPC se réunit chaque année. Cette plate-forme informelle vise à favoriser, au niveau ministériel, les discussions et les échanges d'idées en matière de politique et de diversité culturelle, tant au niveau national qu'international.

swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article