Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Hani Abbas Dessins à la lisière de la mort

Réfugié politique en Suisse, Hani Abbas a choisi l’exil pour échapper aux services de sécurité syriens. Bon nombre de ses collègues dessinateurs et journalistes ont en effet été assassinés, emprisonnés ou torturés. 

Hani Abbas est né en 1977 à Yarmouk, un vaste camp de réfugiés palestiniens situé dans la banlieue de Damas, la capitale syrienne.

Après des Études supérieures en éducation et psychologie à l’Université de Damas terminées en 1998, il commence à peindre et à publier des dessins de presse dans divers médias arabes.

Son travail lui a valu l’admiration du public, de la critique et plusieurs titres de reconnaissance dont le Prix international du dessinateur de presse 2014 reçu à Genève et le second prix mondial de la liberté de la presse à Doha (Qatar) obtenu en 2013.

Vivant sous des menaces dont il fait personnellement l'objet depuis le déclenchement de la révolution syrienne le 15 mars 2011, Abbas se déplace vers le sud de la Syrie, à Daraa, où il travaille sous un autre nom pour la chaine satellitaire Al-Jazeera TV.

A la suite de la disparition de ses deux plus proches collègues, torturés jusqu’à la mort par les forces de sécurité du régime, il profite du chaos régnant dans le pays et réussit à passer la frontière vers le Liban accompagné de sa famille. A nouveau menacé, il peut enfin quitter Beyrouth pour se rendre à Genève vers la fin de 2013.

(Images: Hani Abbas, Texte: Abdelhafidh Abdeleli, swissinfo.ch).

 

Liens :

Galerie : Hani Abbas à Genève Lien externe 

Page personnelle sur facebookLien externe

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.