Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Hockey: La Chaux-de-Fonds retombe dans ses travers

Le Lausannois Thierry Bornand (à droite) et le Chaux-de-fonnier Alexis Vacheron en plein duel.

(Keystone)

La Chaux-de-Fonds devra vraiment batailler ferme pour sauver son siège en LNA. Défait lors du 1er round, Lausanne Hockey-Club a retrouvé ses esprits pour s'imposer 5-3 à la patinoire des Mélèzes.

Personne ne pouvait soupçonner Riccardo Fuhrer de ne pas avoir préparé avec la plus grande minutie ce déplacement dans les montagnes neuchâteloises, là où il a passé huit ans de sa carrière comme entraîneur, jusqu'en 1999, avant de s'en aller, à moitié fâché. A la tête du Lausanne HC, le mentor barbu aurait eu bien du mal à digérer une déroute des siens sur la glace de La Chaux-de-Fonds.

Appliqués et concentrés, les Vaudois ont assimilé les leçons de la rencontre précédente, lorsque la Tchaux s'était envolée 3-0 après moins de dix minutes. Cette fois-ci, Lausanne a fait jeu égal avec son rival, prenant à chaque fois l'avantage et attendant son heure. Après deux tiers-temps, la marque était encore de 2-2, Aebersold et Niederöst ayant répliqué aux buts de Poudrier et Shamolin.

Crocheur, Maxime Lapointe trouvait la faille après 43 secondes seulement dans l'ultime période, trompant la vigilance de l'excellent Thomas Berger. Lausanne tenait son os et n'allait plus le lâcher, malgré les assauts, souvent désordonnés des Neuchâtelois devant les 6400 spectateurs (dont une part importante de fans du LHC).

«Nous devons apprendre à gérer la victoire, nous n'y sommes pas encore habitués», prévenait avant le match le coach Mike Lussier. Ses espoirs n'ont pas été récompensés. Pour la troisième fois consécutive, tout comme lors des séries contre Langnau et Coire, le HC La Chaux-de-Fonds, victorieux de la première partie, a craqué dès la seconde marche. Cédant, il est vrai, face aux coups de boutoir du bloc de parade des champions suisses de LNB, impliqués avec Poudrier, Shamolin, Lapointe et Müller sur 4 des 5 buts. En face, le routinier Valeri Chiriaev apparaissait toujours plus seul au sein de son arrière-garde...

Jonathan Hirsch


Liens

×