Hockey sur glace: Lugano et les CPZ Lions favoris dans la course au titre

Le 1er avril 2000, les CPZ Lions remportaient le championnat. Keystone

Les demi-finales des play-off de LNA débutent jeudi avec les matches Lugano - Berne et CPZ Lions - Kloten. Si les deux finalistes de l'an dernier paraissent favoris, les chances de Berne et de Kloten ne sont pas négligeables.

Ce contenu a été publié le 07 mars 2001 - 14:52

Ces demi-finales s'annoncent particulièrement «chaudes». Dans l'espace économique de Zurich, le derby s'annonce épique comme il y a deux ans en quarts de finale.

Dans l'autre demi-finale, le hockey sera à nouveau le sujet principal des discussions dans la capitale et les taux d'audience de la télévision, alémanique en tout cas, devraient se situer à la hauteur de ceux de la finale Lugano - CPZ l'an dernier.

Les émotions ne manqueront pas dans ces deux parties après des quarts de finale un peu fades à l'exception de celui ayant opposé Lugano à Fribourg-Gottéron.

Il est probable que les deux séries ne se termineront pas dès le quatrième match. Lugano a remporté certes trois des quatre parties du tour de qualification contre Berne, mais dans les cinq dernières années, le bilan est favorable aux Bernois (16-10).

Les Lions et Kloten ont remporté chacun sept des quinze dernières rencontres qui les opposaient. Des quatre matches du tour de qualification, CPZ en a gagné deux et Kloten un.

Lugano, qui est le seul demi-finaliste à avoir dû livrer cinq matches en quart de finale, va monter en puissance contre Berne. «La saison dernière, nous avons atteint la finale en remportant nos huit matches de série et nous avons perdu le titre contre les Lions de Zurich», se souvient Jim Koleff. «Ainsi, je ne suis pas mécontent que nous ayons dû lutter dès les quarts de finale pour éliminer Fribourg».

Lugano et Berne se sont déjà affrontés à quatre reprises en play-off. Trois fois, Berne est sorti vainqueur (finales 89 et 91, demi-finale 97). Lugano n'avait battu les joueurs de la capitale que lors de la finale 90.

Lors de ses deux titres, Berne portait le statut d'outsider comme cette année. Mais les joueurs de Rautakallio doivent faire face à la blessure de leur patron en défense, Frederik Olausson, qui a subi l'ablation de la rate dimanche dernier.

Il sera remplacé par le Canadien Ryan Savoia, lequel avait déjà fait une «pige» en play-off l'an dernier avec Fribourg-Gottéron. Pour le premier match, Berne devra également composer sans son défenseur Rolf Ziegler, blessé.

La question essentielle à propos du derby zurichois tourne autour de Reto Pavoni. Le gardien de Kloten, sacré déjà quatre fois champion au début des années 90, pourra-t-il tenir sa place alors qu'il souffre d'une déchirure musculaire à la cuisse? Si tel n'était pas le cas, cet honneur reviendrait au Vaudois Patrick Kucera, qui a principalement joué avec Thurgovie en LNB cette saison.

Kucera avait déjà gardé le but de Kloten lors d'un match du tour de qualification contre CPZ Lions. Il ne s'en était pas trop mal sorti puisqu'un résultat nul (2-2) avait conclu les débats.

Il y a deux ans, les deux équipes s'étaient retrouvées en quarts de finale. Et Kloten (7e) avait bouté les Lions (2e) hors de la compétition au terme d'une série de sept matches (4-3). Pavoni avait fait la différence.

swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article