Navigation

La biodiversité est-elle préservée dans les Alpes suisses?

Faut-il faire du Valais un territoire sans loups?

Chaque année en Suisse, 4000 à 6000 moutons meurent en chutant de falaises, des suites d'une maladie ou en étant atteints par la foudre. En comparaison, le loup n'est responsable que d'un nombre restreint de décès. Ce qui n'empêche pas la mobilisation contre ce prédateur de se poursuivre: en Valais, une initiative a été déposée pour faire du canton une zone sans grand prédateur. 

Ce contenu a été publié le 16 juin 2017 - 11:00

En 2016, la Suisse dénombrait près de 340'000 moutons sur son territoire. Parmi eux, 389 ont été tués par des loups, dont on estime la population à une trentaine d'individus. En Valais, une initiative munie de près de 10'000 signatures a été déposée pour éliminer les grands prédateurs du territoire cantonal. Mais elle risque de se heurter aux conventions internationales signées par la Suisse et qui protègent ces animaux. (SRF/swissinfo.ch)

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article