Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Jean Ziegler épingle les USA et l'ONU

Jean Ziegler dénonce les «fausses priorités» des USA et de l'ONU dans la lutte contre le terrorisme.

(Keystone)

Le rapporteur spécial de l'ONU sur le droit à l'alimentation estime que la guerre contre le terrorisme menace le combat contre la faim dans le monde.

Dans le rapport qu'il vient de présenter au siège des Nations unies à New York, le Suisse critique les fausses «priorités» émises par les USA et l'ONU.

Dans le texte présenté à l'Assemblée générale de l'ONU, l'objectif du Millénaire portant sur le droit à l'alimentation est qualifié de «mensonge». Cet objectif prévoit de réduire de moitié la proportion de la population qui souffre de la faim d'ici 2015.

Or, le nombre de personnes sous-alimentées ne cesse de croître. En 2004, 852 millions de personnes souffraient du manque de nourriture, soit dix millions de plus qu'en 2003.

L'ONU et les USA en cause

Pour expliquer cette aggravation, le rapporteur a mis en cause l'ONU et les Etats- Unis qui établissent de «fausses priorités» dans le cadre de la lutte contre le terrorisme.

Jean Ziegler est revenu sur la question du commerce des armes. Un sujet qu'il avait abordé à Genève au début du mois en prévision de la Journée internationale sur l'alimentation.

Ce commerce n'a en effet jamais été aussi fructueux. Il a dépassé pour la première fois cette année le seuil des mille milliards de dollars. En revanche, la communauté internationale ne parvient pas à recueillir suffisamment d'argent pour lutter contre la faim.

Le budget du Programme alimentaire mondial (PAM) - qui a sauvé la vie de 91 millions de personnes l'an dernier - a ainsi subi des coupes de 30 %.

Dans ces conditions, il ne peut fournir que des rations de 1400 calories par personne et par jour dans certaines régions en crise, au lieu des 2100 calories nécessaires. L'ONU crée donc indirectement de la malnutrition, estime Jean Ziegler.

Celui-ci a reçu à New York le soutien de la Chine, qui a qualifié Washington -premier producteur d'armes au monde - de principal responsable de la sous-alimentation. Le concept de guerre contre le terrorisme est erroné, inefficace et sert les intérêts privés américains, a affirmé Pékin devant l'Assemblée générale.

Encourager le terrorisme

Le rapporteur a, en revanche, essuyé de sévères critiques de la Grande-Bretagne et des Etats-Unis. Ces deux pays lui reprochent d'encourager le terrorisme par son action.

Toutefois, Jean Ziegler et le président américain George W. Bush partagent le même avis sur la question agricole.

Tous deux estiment que les subventions agraires doivent être supprimées et que la dette des pays en voie de développement doit être abandonnée. De même, la corruption doit être surmontée.

swissinfo et les agences

Faits

En 2004, 852 millions de personnes souffraient du manque de nourriture (soit dix millions de plus qu'en 2003.
L'an dernier, le Programme alimentaire mondial a sauvé la vie à 91 millions de personnes. Le PAM a subi des coupes budgétaires de 30% en 2005.
Le commerce des armes a dépassé pour la première fois cette année le seul des mille milliards de dollars.

Fin de l'infobox

En bref

- Jean Ziegler (71 ans) est un ancien professeur de sociologie et d'économie aux Universités de Genève et de la Sorbonne.

- Socialiste, il a siégé au Parlement suisse de 1967 à 1983 et de 1987 à 1999.

- Il s'est surtout fait connaître – notamment à l'étranger – pour ses attaques répétées contre le secret bancaire suisse.

- Il est rapporteur spécial de l'ONU sur le droit à l'alimentation depuis l'an 2000.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.