Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

La Charte pour l'humanité passe par la Suisse

La caravane des femmes voyage avec cinq revendications. 

(marche-mondiale.ch)

La Marche mondiale des femmes (MMF) arrive vendredi en Suisse avec une charte réclamant la liberté, l’égalité, la solidarité, la justice et la paix.

La caravane, qui s’est mise en marche le 8 mars au Brésil, traversera au total 50 pays durant sept mois.

Ce n’est que la seconde fois que cet événement à lieu. La première marche mondiale des femmes avait débuté le 8 mars 2000.

«Ce mouvement a pris une ampleur bien plus grande que ce que nous pensions lorsque nous avons commencé», explique Michelle Spieler, membre de l’équipe de coordination pour la Suisse.

«En l’an 2000, il s’agissait d’un événement unique qui avait demandé beaucoup de travail durant huit mois. Nous sommes donc très agréablement surpris de voir que les femmes sont prêtes à refaire un effort comparable.»

Après la Bulgarie et avant l’Espagne

Cette fois, le mouvement est parti au mois de mars au Brésil. Après avoir parcouru le globe, cette marche mettra un terme à son périple planétaire le 17 octobre – Journée internationale de la pauvreté - en Afrique, au Burkina Faso.

Le passage en Suisse intervient juste après celui en Bulgarie et avant celui en Espagne à la mi-juin.

«En se passant ainsi cette Charte, les femmes des différents pays prouvent qu’elles ont les mêmes préoccupations et demandes politiques, expliquent les organisateurs de l’événement. Cela montre également la solidarité entre les femmes.»

Le but principal de ce mouvement est d’attirer l’attention sur les problèmes de pauvreté et de violences faites aux femmes. En Suisse, les femmes vont notamment appeler le pays – un des plus riches au monde – à s’engager à amortir la dette des pays les plus pauvres.

Sur le plan des revendications nationales de la MMF, les assurances sociales figurent en bonne place, telle la demande d'accorder «des moyens suffisants» à l'AVS et aux allocations familiales.

La coordination MMF exige en outre la fin des abus physiques, sexuels et psychologiques faits aux femmes. Des pensions alimentaires correctes et la mise en oeuvre de la loi sur l'égalité dans le monde du travail comme dans le domaine du partage des tâches domestiques.

Une caravane symbolique

Le parcours de la caravane en Suisse se veut symbolique, avec la traversée du pays d'une frontière à l'autre, indique le site Internet de la Coordination suisse MMF.

Les organisatrices veulent faire passer le message d'une Suisse solidaire, qui ouvre ses frontières et ses portes aux victimes des guerres politiques, économiques et patriarcales.

La caravane partira vendredi de Bâle, pour rejoindre Aarau et Zurich. Elle gagnera samedi Lucerne, Berne et Bienne. Dimanche, elle fera une halte à Neuchâtel, avant de traverser lundi Fribourg, Lausanne, Morges et Nyon. Elle achèvera son périple mardi à Genève, avant de quitter la Suisse pour l'Espagne.

Tout au long de son itinéraire, des forums permettront de débattre des revendications des femmes. Des expositions, des films et actions symboliques donneront l'occasion de sensibiliser la population.

Le parcours de la caravane sera émaillé de festivités, marches, tour à vélo, piques-niques ou grillades. Autorités politiques, syndicalistes et défenseurs des droits de la femme prendront la parole.

swissinfo et les agences

Faits

La Charte pour l’humanité contient cinq demandes: égalité, liberté, solidarité, justice et paix.
La seconde marche mondiale des femmes a commencé au Brésil le 8 mars 2005. Elle se terminera au Burkina Faso le 17 octobre (Journée internationale de la pauvreté).
En Suisse, la Charte pour l’humanité partira de Bâle (10 juin). Elle quittera le sol helvétique pour l’Espagne le 14 juin.
La première marche mondiale des femmes avait eu lieu en 2000.

Fin de l'infobox

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.