Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

La pluie a cessé, mais le niveau d'alerte reste élevé

A Olten, les eaux de l'Aar et celles de la piscine se mélangent.

(Keystone)

Fleuves et lacs qui débordent, caves inondées, routes et voies ferrées coupées, maisons évacuées... De mercredi à jeudi, la Suisse a vécu les pires intempéries de ces deux dernières années.

Le retour du soleil vendredi devrait contribuer à normaliser la situation... et permettre de commencer à évaluer le montant des dégâts, qui sera énorme.

Depuis un siècle, il n'était jamais tombé autant d'eau sur certaines régions de Suisse. Dans le Jura, la pluie a déversé 150 litres par mètre carré en 72 heures. En trois jours, il est donc tombé autant d'eau que durant tout un mois d'août normal.

A Zurich non plus, on n'avait jamais vu un tel déferlement en 24 heures depuis une centaine d'années: la cité de la Limmat a essuyé 100 litres d'eau par mètre carré entre mercredi et jeudi.

Le reste du Plateau suisse n'a pas été épargné avec des valeurs entre 70 et 90 litres en 24 heures.

«Selon les informations actuelles, aucun mort n'est à déplorer, contrairement aux crues d'août 2005», constate jeudi l'Office fédéral de l'environnement. La Suisse semble donc avoir tiré les enseignements de ces inondations catastrophiques.

Une dizaine de blessés sont par contre à déplorer, auxquels le ministre de l'Environnement Moritz Leuenberger – premier membre du gouvernement à s'exprimer depuis le début des intempéries - souhaite jeudi, sur son blog, un prompt rétablissement.

Axe Lausanne-Berne coupé

Le principal axe ferroviaire du pays, Lausanne-Berne, est interrompu en trois points, à Flamatt et Rosé dans le canton de Fribourg, et à Thörishaus, dans celui de Berne.

Le trafic ne devrait pas être rétabli avant vendredi. Un service de bus a été mis en place. La ligne entre Laufon (Bâle Campagne) et Delémont (Jura) a également été coupée, de même que celle qui relie St-Maurice à Monthey, dans le Chablais valaisan.

Non loin de là, mais dans la partie vaudoise du Chablais, les rues du village de Roche et trois campings ont été dévastés par un débordement de l'Eau froide comme on n'en avait plus vu depuis un siècle.

L'eau a charrié des voitures sur des centaines de mètres et carrément éventré trois maisons. Les habitants de Roche ont été évacués et pris en charge par la Protection civile.

Un millier d'appels

Dans le canton de Fribourg, les différents services de secours ont enregistré plus d'un millier d'appels depuis mercredi à 17 heures, principalement pour des caves inondées. Les pompiers ont été mobilisés toute la nuit.

La vallée du Gottéron reste fermée en raison de chutes d'arbres et d'éboulements: une quinzaine d'habitants ont été évacués.

Le canton du Jura a également été fortement touché. Les pluies ont provoqué le chaos, principalement sur les districts de Delémont et de Porrentruy. Plusieurs villages ont subi des coupures d'électricité, alors que la liaison Moutier-Delémont et la route cantonale en deça de Gänsbrunnen, dans le canton de Soleure, sont fermées au trafic.

Berne retient son souffle

A Berne, le quartier de la Matte, qui a littéralement les pieds dans l'Aar, semble avoir évité le pire, les secours étant parvenus à dégager le bois flottant sur la rivière en amont.

Les lacs de Thoune, de Brienz et de Bienne ont en revanche débordé. Celui de Neuchâtel se situe bien au-dessous de sa cote d'alerte. De nombreuses caves ont néanmoins été inondées dans le canton.

Jeudi en fin d'après midi, la fin des pluies a permis au niveau des lacs et des cours d'eau de commencer à baisser. Au vu des prévisions de la météo, il semble bien que le pire soit désormais derrière.

swissinfo et les agences

Chaîne du Bonheur

La Chaîne du Bonheur, l'organisme de collecte de fonds de la Radio-TV nationale (SRG SSR idée suisse) rappelle à la population que des dons peuvent être versés sur le compte 'Intempéries Suisse'.
Ce dernier, créé à la suite des orages du mois de juin, est valable pour les fortes pluies de ces jours, indique jeudi la Chaîne du Bonheur.
Come postal No 10-15000-6, mention 'Intempéries Suisse'.

Fin de l'infobox

Les pays voisins également touchés

Les intempéries qui se sont abattues sur la Suisse n'ont pas épargné certaines régions voisines. Ainsi, dans le nord de l'Italie, de fortes pluies sont tombées sur la Ligurie et la Lombardie et à Florence, des infiltrations d'eau ont obligé les autorités à fermer temporairement mercredi le fameux musée de la Galerie des Offices.

Les départements français du Doubs, du Haut Rhin et du Territoire de Belfort sont restés en état d'alerte rouge jeudi toute la journée.

Le niveau du Rhin est également un sujet de préoccupation. La navigations sur le fleuve a été interdite à Bâle, comme en France et en Allemagne, où les autorités du Bade-Würtenberg craignent des inondations à Bad Säckingen et à Waldshut-Tiengen.

Fin de l'infobox


Liens

×