Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

La révélation Tranquillo Barnetta

Joker de Köbi Kuhn, le néophyte saint-gallois a fêté avec brio sa première sélection en équipe nationale.

Actuel joueur de Hanovre, Tranquillo Barnetta incarne avec Johan Vonlanthen la nouvelle génération des Suisses qui s’affirment de plus en plus tôt.

«Il a vraiment accompli un très grand match, je lui tire mon chapeau!» D’habitude avare en compliments individuels, le coach national Köbi Kuhn n’a pu masquer son enthousiasme devant le culot, la fraîcheur et le sens de l’initiative de Tranquillo Barnetta, 19 ans, qui fêtait contre l’Irlande sa première cape sous le maillot à croix blanche.

Profitant de la blessure de Raphaël Wicky, aligné à mi-terrain sur le flanc gauche, le Saint-Gallois n’a cessé de virevolter, d’appeler le ballon et d’en faire le meilleur usage possible. C’est l’une de ses passes subtiles qui a permis à Hakan Yakin de marquer le but de l’égalisation.

«Un premier match en équipe nationale, c’est toujours spécial, lâchait Tranquillo Barnetta. J’ai d’abord dû gérer ma joie en apprenant que je serais aligné. Sur le terrain, j’ai voulu tenter quelque chose.» Avec le résultat que l’on sait.

Tranquillo Barnetta avait été l’une des pierres angulaires de l’équipe suisse des moins de 21 ans, lors de la dernière phase finale en Allemagne, en mai. Puis il avait été appelé en dernière minute dans le cadre de Köbi Kuhn pour l’Euro 204, sans toutefois être aligné.

Après avoir effectué toutes ses classes au FC Saint-Gall, il a été transféré au Bayer Leverkusen voici quelques mois, qui l’a prêté pour une saison à Hanovre. Où il n’a pas encore souvent reçu sa chance.

swissinfo, Jonathan Hirsch

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.