Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

La situation s'aggrave en Birmanie

La Croix-Rouge et l'ONU s'alarment de la lenteur des secours à plus de deux millions de sinistrés qui ont tout perdu en Birmanie. Deux semaines après le cyclone, une crise humanitaire de grande ampleur est en cours, alors que le bilan de la catastrophe continue de s'alourdir.

«Nous sommes confrontés à une catastrophe humanitaire exceptionnellement grave», déclare vendredi le secrétaire général de la Fédération des sociétés de la Croix-Rouge, Markku Niskala.

Pour les humanitaires, environ un quart seulement des deux millions de sinistrés a reçu jusqu'ici une assistance internationale et il faut faire bien davantage.

«Jusqu'à deux millions de personnes sont touchées et beaucoup d'entre elles n'ont encore ni abris, ni eau potable, ni nourriture et seulement un accès limité aux soins de santé», rappelle Markku Niskala.

«Les prochains jours seront cruciaux», avertit la porte-parole du Bureau des Affaires humanitaires de l'ONU à Genève, Elisabeth Byrs, faisant état de «légers progrès» et de «petits signes de flexibilité» de la part de la junte birmane.

Parallèlement, la télévision d'Etat a affirmé que le bilan du cyclone s'élève désormais à 77'738 morts et 55'917 disparus.


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×