Navigation

Skiplink navigation

La Suisse a pris ses quartiers à Bad Bertrich

La station thermale allemande avait des allures très suisses pour accueillir les joueurs de la Nati. Keystone

Tous les yeux sont tournés vers l'Allemagne pour l'ouverture ce vendredi de la Coupe du monde de football avec le match entre le pays hôte et le Costa Rica, à Munich.

Ce contenu a été publié le 09 juin 2006 - 09:53

L'équipe de Suisse est arrivée jeudi après-midi à Bad Bertrich, paisible station thermale, transformée pour l'occasion en «27ème canton de la Confédération».

L'opération Coupe du monde peut débuter pour les Suisses. L'équipe de Köbi Kuhn est arrivée jeudi après-midi à Bad Bertrich qui sera son quartier général durant toute la compétition.

Après un vol sans histoire de Zurich à l'aéroport de Francfort Hahn, les Suisses ont été accueillis au son du cor des Alpes par les habitants de ce petit village qui se trouve entre le Luxembourg et Coblence, à environ 500 kilomètres de Berne.

Une ambiance qui tranche avec la quiétude traditionnelle de Bad Bertrich qui sera - selon les panneaux mis en place - le «27ème canton de la Confédération», le temps du Mondial.

Un bain de foule

Pour l'occasion, un bon millier de personnes s'étaient massées sur la petite rue centrale, où autorités locales, jeunes chasseurs d'autographes (ils étaient environ 500) et habitants de la région s'étaient massés pour souhaiter la bienvenue à l'entraîneur Köbi Kuhn et à toute la délégation suisse. Qui n'est plus à un bain de foule près.

Avant de s'envoler dans leur Saab 2000 à l'aéroport de Zurich, les sélectionnés se sont livrés à une ultime séance de signatures d'autographes. «Nous avons conscience que tout un pays est derrière nous», relevait le défenseur Ludovic Magnin.

En début de soirée, à la sortie du village, les Suisses ont livré leur premier entraînement au Stade Uessbachtal, sur une pelouse en parfait état, après un hymne suisse joué par un orchestre lucernois et une présentation officielle de tous les joueurs aux spectateurs.

Le compte à rebours avant...mardi

Seuls deux hommes, légèrement blessés, manquaient à l'appel. Mais les nouvelles sont très rassurantes pour Philippe Senderos (cuisse) et Valon Behrami (début de pubalgie). Les Suisses ont pris leurs quartiers dans l'hôtel «Fürstenhof», un cinq étoiles qui leur est exclusivement réservé.

C'est aujourd'hui que la 18ème Coupe du monde sera officiellement ouverte, avec une cérémonie haute en couleurs et un duel mettant aux prises dès 18h00 l'Allemagne au Costa Rica.

Pour les Suisses, le compte à rebours a débuté. Ils resteront à Bad Bertrich jusqu'à lundi, date de leur déplacement à Stuttgart. Où ils ont rendez-vous mardi avec la France. Une échéance si attendue et qui se prépare actuellement dans la sérénité...

swissinfo

Faits

Les trois premiers matches de la Suisse au Mondial:
Mardi 13 juin: Suisse - France à Stuttgart (début du match à 18h00)
Lundi 19 juin: Suisse - Togo à Dortmund (début du match à 15h00)
Vendredi 23 juin: Suisse – Corée du Sud à Hanovre (début du match à 21h00)

End of insertion

En bref

- En Allemagne cette année, l'équipe de Suisse de football vit la huitième phase finale de Coupe de monde de son histoire.

- L'équipe de Suisse a atteint les quarts de finale de la compétition mondiale à trois reprises, en 1934, 1938 et 1954.

- La Suisse a accueilli une seule fois la phase finale du Mondial, c'était en 1954.

- Les 32 équipes qui prennent part au tournoi en Allemagne sont réparties en huit groupes de quatre équipes.

- Les deux premières équipes de chaque groupe se qualifient pour les seizièmes de finale (début le 24 juin).

- A ce stade de la compétition, les matches se jouent sur le mode de l'élimination directe.

End of insertion

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article