La Suisse compte sur deux patineurs de talent

A 17 ans, Sarah Meier est déjà plus qu’un espoir chez les dames. Keystone Archive

C'est sur Stéphane Lambiel et Sarah Meier que reposent les plus sérieux espoirs suisses dans cet Euro de patinage artistique à Lausanne.

Ce contenu a été publié le 14 janvier 2002 - 18:08

Belle entrée en matière pour Stéphane Lambiel dans ces championnats d'Europe de patinage à la patinoire de Malley. Le jeune Valaisan s'est qualifié pour la suite de la compétition, lundi, grâce à un quatrième rang, au terme de son programme libre.

Dernière chance de disputer les JO

Sa neuvième place aux derniers championnats d'Europe de Bratislava a confirmé son talent dans le concert international des meilleurs patineurs d'Europe. A Lausanne, un classement parmi les douze premiers assurerait sa participation aux Jeux olympiques d'hiver de Salt Lake City en février.

Encore que l'Union européenne de patinage exige que le jeune patineur valaisan termine devant son compatriote et néanmoins rival, le Zurichois Patrick Meier. Et cela, même si, à 16 ans seulement, Stéphane Lambiel est déjà double champion suisse en titre 2000 et 2001.

Reste que Patrick Meier a longtemps dominé le patinage helvétique masculin. En cette année 2002, il revient sans doute pour la dernière fois à la compétition. Après de sérieuses complications aux adducteurs. Il est dès lors difficile de mesurer sa forme. A 25 ans, c'est en tout cas sa dernière chance de disputer les Jeux olympiques.

Confirmation de Sarah Meier?

A 17 ans, Sarah Meier est déjà plus qu'un espoir chez les dames. La Zurichoise se relève également d'une blessure. Pour une déchirure partielle de deux ligaments du pied, la patineuse de Bülach a dû observer six semaines de pause.

Elle a d'ailleurs dû faire l'impasse sur les derniers championnats de Suisse. Elle n'a repris l'entraînement que juste avant Noël.

En conséquence, Sarah Meier n'est pas du tout sûre de rééditer son prometteur cinquième rang des derniers championnats d'Europe de Bratislava. Toujours est-il qu'une place parmi les dix premières lui permettrait de décrocher son ticket pour les JO 2002 de Salt Lake City.

Dans la discipline de la danse, les deux danseurs de Frauenfeld, Eliane et Daniel Hugentobler, espèrent, eux aussi, faire partie du voyage pour les JO de l'Utah.

Le duo argovien a de bonnes chances d'y participer, puisqu'il s'est classé treizième lors des deux derniers Euros. Le couple argovien a d'ailleurs encore progressé au côté de la spécialiste russe, Natalia Linichuk, aux Etats-Unis.

Une forme ascendante

En résumé, «le patinage suisse se trouve dans une forme ascendante», explique Félix Clément, chef de presse de ces championnats d'Europe et vice-président de l'Union suisse de patinage. «Avec une forte probabilité de qualification de Stéphane Lambiel, Sarah Meier et des danseurs Hugentobler pour les JO de Salt Lake City».

«L'avenir de notre patinage est même assuré. Du côté des dames comme du côté des hommes, les effectifs s'étoffent avec une indéniable qualité, précise Félix Clément. Même s'il n'y a toujours aucun représentant helvétique dans la catégorie des couples artistiques et quasiment aucune relève en danse».

Emmanuel Manzi

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article