Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

La Suisse et l'Allemagne se partagent le gâteau

Sous l’égide de la Fédération internationale de inline-skater hockey (IISHF), les championnats d’Europe sont le rendez-vous annuel le plus important de la saison.

Depuis 1997, Helvètes et Allemands occupent le plus souvent le devant de la scène.

«Nous visons l’or aux prochains championnats d’Europe», clame Steve Nussbaumer (27 ans), le nouvel entraîneur de l’équipe nationale. Logique. La Suisse n’est ni plus, ni moins que la détentrice du titre. Depuis 1997, année des premiers Européens, elle a d’ailleurs raflé trois couronnes, et même un titre mondial en 1999.

Du 14 au 16 octobre 2005, à Kaarst, en Allemagne, la Suisse retrouvera sur sa route l’Angleterre, le Danemark, les Pays-Bas, la Pologne et surtout le pays organisateur de cette compétition.

«Les Allemands seront à nouveau nos plus sérieux adversaires», reprend le Jurassien, également entraîneur-joueur au SHC Rossemaison, club de LNA avec lequel il a notamment réalisé le triplé en 2001 (championnat et coupe de Suisse, championnat d’Europe).

«Comme nous, ils sont plus techniques et plus homogènes que les autres nations, explique le sélectionneur helvétique.

En Rhénanie-Westphalie, les Suisses n’auront toutefois que peu de temps pour prendre leurs repères. «Tous les joueurs sont des amateurs, explique Steve Nussbaumer, Nous n’arriverons que le soir et n’aurons qu’un entraînement avant le début de la compétition.»

Des championnats qui se disputeront en indoor. «Les freinages y seront plus courts qu’en Suisse, enchaîne-t-il. Nous devrons nous y habituer. La qualité du revêtement, ne provoquant que peu de faux rebonds, devrait en revanche avantager notre jeu technique et rapide.»

swissinfo, Raphael Donzel

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.