Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

La Suisse joue gros contre la France

Les joueurs suisses ne peuvent tabler que sur une victoire contre la France.

(RTS)

L'équipe de Suisse de football dispute samedi le premier de ses deux matches décisifs pour une qualification à la Coupe du monde 2006 en Allemagne.

Une victoire à Berne contre la France lui faciliterait grandement la tâche avant de se rendre en Eire.

Les vingt sélectionnés de l'équipe de Suisse se sont retrouvés mardi dans leur repaire schwyzois de Feusisberg. Ils ont leur destin entre les mains. Les Helvètes disposent en effet de toutes les cartes pour se qualifier pour la Coupe du monde 2006 en Allemagne.

Première du groupe 4 du tour préliminaire, à égalité de points avec la France (16), la formation dirigée par le Zurichois Köbi Kuhn dispute deux matches capitaux, les derniers de cette phase: ce samedi à Berne contre les Français et mercredi prochain à Dublin face à l'Eire.

A part la France, Israël (15) et l'Eire (13) sont encore en course pour la première place, ouvrant directement les portes du Mondial, ou la deuxième, synonyme de barrage.

Aucun faux pas n'est permis

Cette fois, le faux-pas est interdit. Cette situation étriquée annonce un épilogue épique, un de ceux qui ne laisse pas la place à la spéculation. La Suisse ne peut ainsi tabler sur un autre résultat qu'une victoire contre la France.

Le coup est jouable. Les joueurs suisses n'ont plus connu la défaite depuis le dernier match du championnat d'Europe 2004 au Portugal (cinq succès et cinq matches nuls). Ils étaient alors opposés à leurs homologues français (1-3).

Ce revers appartient désormais au passé. Car en mars de cette année, le onze helvétique est revenu du Stade de France avec un point dans son escarcelle. Un exploit.

L'exploit était de taille, même si Claude Makelele et les champions du monde de 1998 Zinédine Zidane et Lilian Thuram - incertain pour samedi - n'avaient certes pas encore effectué leur retour au sein de l'équipe tricolore.

La Suisse n'a donc pas à nourrir de complexe. Ce d'autant plus que les deux attaquants français Thierry Henry et David Trezeguet, qui pèsent respectivement 30 et 31 buts en équipe nationale, ne seront pas de la partie. Ils se relèvent de blessures.

Le FC Thoune en exemple

Samedi, pour son premier match au Stade de Suisse à Berne, qui se jouera à guichets fermés (32'000 spectateurs), la sélection helvétique aurait tout intérêt à s'inspirer du FC Thoune.

Le petit club de l'Oberland bernois réalise actuellement un parcours incroyable en Ligue des champions. Obligé de jouer ses rencontres européennes dans l'antre des Young Boys, il a remporté ses trois duels au Stade de Suisse face à bien plus renommé que lui.

Par ailleurs, Köbi Kuhn n'hésite pas à comparer la confrontation de samedi à celle du 1er mai 1993, entre la Suisse et l'Italie (1-0), qui avait permis à l'équipe de Roy Hodgson d'obtenir son précieux sésame pour le Mondial 1994 aux Etats-Unis. «C'est sans aucun doute le match le plus important depuis que je dirige l'équipe de Suisse», glisse-t-il.

La Suisse est aujourd'hui à 180 minutes du bonheur. Trois points contre la France, un autre face à l'Eire, et elle foulera assurément les pelouses allemandes au mois de juin 2006.

swissinfo, Raphael Donzel

Faits

Classement du groupe 4 de qualification pour le Mondial 2006 en Allemagne:
1. Suisse 8 matches / 16 points (17-6)
2. France 8/16 (9-1)
3. Israël 9/15 (13-9)
4. Eire 8/13 (11-5)
5. Chypre 8/4 (8-15)
6. Iles Féroé 9/1 (3-25)

Fin de l'infobox

En bref

- Quatorze équipes européennes, dont le pays hôte allemand, participeront à la Coupe du monde 2006.

- Les huit premiers de chaque groupe et les deux meilleurs deuxièmes se qualifient directement pour la phase finale, les six meilleurs deuxièmes devant s'affronter pour décrocher une des trois places restantes.

-Le tirage pour déterminer les rencontres opposant les six derniers prétendants (qui se disputeront les 12 et 16 novembre 2005) aura lieu à Zurich le 14 octobre.

- En cas d'égalité de points entre deux ou plusieurs sélections à la fin du tour préliminaire, ce sont d'abord les confrontations directes qui priment, puis la différence de buts des confrontations directes, suivi du nombre de buts marqués lors des confrontations directes et enfin la différence de buts sur l'ensemble des matches. Et si aucun des critères précédents ne sert à rompre l'équilibre, un match de barrage a lieu sur terrain neutre.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.