Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

La Suisse n'aura pas les Mondiaux de hockey de 2005

A quand les Mondiaux de hockey en Suisse?

(Keystone)

Le Congrès de la Fédération internationale (IIHF), a attribué, à Hannovre, le championnat du monde 2005 à l'Autriche, par 55 voix contre 45 pour la Suisse. Mais la candidature helvétique pourrait rebondir et se voir attribuer le mondial 2004, en raison des lenteurs administratives qui empêchent les travaux de la patinoire de Prague (Tch).

Et si la Suisse n'obtenait pas gain de cause, elle postulerait pour le championnat du monde 2007 ou 2009. Selon Werner Kohler, le président de la Ligue suisse (LSHG), qui a conduit la candidature helvétique, l'Autriche a obtenu en premier lieu le championnat du monde 2005 car elle ne l'avait plus organisé depuis 1996, alors que la Suisse avait été l'hôte du mondial en 1998.


De plus, le coût de la vie et l'attrait de la ville de Vienne ont également pesé dans la balance, selon le Grison. Les Autrichiens ont, semble-t-il, mieux su préparer le terrain, n'hésitant pas à recourir à la distribution de cadeaux envers certains membres de l'IIHF. Le mondial 2005 se disputera donc à la Stadthalle de Vienne, comme en 96, et dans la nouvelle patinoire d'Innsbruck.


Le championnat du monde 2002 se déroulera en Suède à Göteborg, Karlstad et Jönköping. Celui de 2003 a été réattribué à la Finlande, organisatrice dans un premier temps du mondial 2004, puisque la République tchèque ne dispose pas de la nouvelle patinoire qu'elle devait construire pour le championnat du monde. Les investisseurs finlandais, qui ont déjà financé les patinoires d'Helsinki et de St-Pétersbourg, attendent toujours que l'état tchèque s'engage pour la constuction d'une nouvelle enceinte dans la capitale tchèque.

Ces atermoiements pourraient être favorables à la Suisse. Le congrès d'automne de l'IIHF à Malmoe désignera le pays organisateur remplaçant de la République tchèque. Mais les Tchèques ont jusqu'au 31 octobre 2001 pour donner des garanties. «Selon l'IIHF, la nation battue pour 2005 sera la favorite pour 2004. Nos chances sont donc bonnes», a précisé Werner Kohler.

La délégation helvétique avait présenté la candidature helvétique à travers une cassette video, où l'on voyait les plans du nouvel Hallenstadion de Zurich, qui sera terminé en août 2003, et les patinoires de Kloten, Bâle et Lugano. Mais pas trace de la Suisse romande. «Lausanne est intéressé, mais il y a le problème de la disposition de huit vestiaires. Je ne crois pas que la capitale vaudoise sera prête pour 2004 ou 2005. En revanche, si nous nous retrouvons en course pour 2007 ou 2009, Lausanne redevient un candidat sérieux.» La deuxième ville pour 2004 sera désignée une fois que la Suisse se sera vu attribuer le mondial définitivement.


Le championnat du monde 2006 a été attribué à la Lettonie, qui doit encore construire une deuxième patinoire. Mais les autorités politiques semblent prêtes à activer le mouvement pour recevoir le mondial. «2006 ne nous intéresse pas. Il y a les Jeux olympiques à Turin et la Coupe du monde de football en Allemagne. Nous aurions de la peine à mobiliser les foules pour cet événement à une telle date», a précisé Werner Kohler. Le championnat du monde 2008 devrait être organisé en France, pour les 100 ans de la fondation de l'IIHF à Paris.

swissinfo et les agences.


Liens

×