Lausanne, capitale mondiale du curling

La formation du skip Andreas Schwaller défendra les couleurs helvétiques chez les messieurs. Keystone

Les Championnats du monde de curling se dérouleront à Lausanne du 31 mars au 8 avril prochain. Président du Comité d'organisation, Gilbert Felli, s'apprête à accueillir, à la patinoire de Malley, 100 athlètes, issus de treize nations.

Ce contenu a été publié le 13 février 2001 - 17:46

C'est ainsi que des abonnements à 200 ou 300 francs seront proposés pour l'ensemble de la compétition, qui s'étalera sur neuf jours dans une enceinte configurée pour accueillir 5200 personnes.

«Le succès populaire dépendra également des équipes qui se qualifieront», souligne Gilbert Felli, président du comité d'organisation. En effet, si les dix nations qui seront en lice à Lausanne sont déjà connues, les formations appelées à défendre les couleurs de chaque pays n'ont pas encore toutes été désignées.

«Nous savons que l'Allemagne sera présente avec deux formations de toute première valeur, celles des skips Andy Kapp et Andrea Schöpp», annonce Patrik Lörtscher, le responsable des équipes.

«Mais, pour notre malheur, la Suédoise Elisabet Gustafson, quadruple championne d'Europe et du monde, n'est pas parvenue à passer le cap des éliminatoires nationales», ajoute le champion olympique de Nagano.

Dans le camp suisse, par contre, tout est clair. Les couleurs helvétiques seront défendues par Soleure-Wengi (Nadja Heuer) chez les dames et Bienne-Touring GATE (Andreas Schwaller) chez les messieurs.

Pour ces deux formations, l'enjeu sera double puisqu'elles ont toutes deux la possibilité de se qualifier pour le tournoi olympique de Salt Lake City 2002. A condition de se hisser dans le dernier carré.

swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article