Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le «gardien suisse» s'exporte bien

Contrairement aux joueurs de champ, les gardiens suisses ont souvent réussi à s'imposer dans un championnat étranger.

Après David Aebischer, Martin Gerber est devenu une référence incontournable en NHL. Pauli Jaks jouera en Russie et Paolo Della Bella en Italie.

Est-ce le seul fruit du hasard? Alors que le hockey suisse attend toujours de voir l'un de ses joueurs de champ s'imposer en National Hockey League (NHL), deux gardiens sont déjà parvenus à s'y faire un nom.

Si la progression de David Aebischer s’est avéré linéaire, celle Martin Gerber fut encore plus surprenante. Repêché à l'âge de 27 ans seulement, l'Emmentalois (aujourd'hui 29 ans) est devenu l'un des deux piliers du club des Mighty Ducks d'Anaheim.

Une autre mentalité

«Les gardiens sont habitués depuis qu'ils sont juniors à s'entraîner individuellement, ils ont peut-être plus de solidité mentale que les autres joueurs», relevait récemment François Allaire, entraîneur de gardiens à Anaheim, pour expliquer l'éclosion des cerbères suisses.

Après une première saison de tous les exploits, où les "puissants canards" se sont hissés jusqu'en finale des play-off, Martin Gerber s'est même imposé, temporairement avant Noël, comme le gardien numéro un de la franchise de Walt Disney.

Brûlant la politesse à Jean-Sébastien Giguère, qui a entre temps récupéré son statut de titulaire. Peu importe: l'ex-rempart de Langnau et Färjestads (Suède) a prouvé l'étendue de sa valeur. Il pourrait rebondir l'hiver prochain dans une autre organisation, par exemple les Buffalo Sabres, qui ont manifesté leur intérêt.

Pauli Jaks en Russie

A un autre niveau, deux gardiens flirtent avec l'étranger. Pauli Jaks, qui fut le premier Suisse de l'histoire à évoluer en NHL en 1993, va quitter Ambri-Piotta pour la Russie, où il défendra la cage d'Omsk, 4e du championnat derrière Magnitogorsk, Togliatti et Dynamo Moscou.

Quant à Paolo Della Bella, il a prolongé son contrat avec Varese, club de série A italienne. Le Tessinois de 26 ans a évolué par le passé à Ambri, Lugano, Davos, La Chaux-de-Fonds et Ajoie.

Enfin, même s'il n'a pas (encore) le passeport suisse, Cristobal Huet doit son transfert aux Los Angeles Kings à son passage en Suisse. Le gardien français fut longtemps l'assurance tous risques du HC Lugano.

swissinfo, Jonathan Hirsch

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×