Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le bilan pour Gottéron, Lugano en pôle position

La joie de Peltonen après la victoire sur Gottéron. Lugano en route vers le titre?

(Keystone)

Champion de Suisse en titre, le HC Lugano est la première équipe à s’être qualifiée pour les demi-finales des play-off.

En quarts de finale, les Tessinois ont facilement éliminé l’un des deux clubs romands encore en lice à ce stade de la compétition, le HC Fribourg Gottéron.

Incontestable favori à sa propre succession, le HC Lugano n’a pas laissé planer de doute lors du quart de finale des play-off qui l’opposait à Fribourg Gottéron.

Bien qu’accrochés, les Luganais ont remporté cette série - au meilleur des sept matches - en quatre rencontres et autant de victoires. Aujourd’hui, ils observent et attendent de connaître le nom de leur prochain adversaire.

«Chaque fois que l’on débute une série de play-off, le but est bien évidemment de la terminer victorieusement le plus rapidement possible afin d’avoir du temps pour récupérer avant la prochaine échéance», explique Larry Huras.

L’entraîneur des «bianconeri» se réjouit donc tout particulièrement de la tournure prise par les événements.

«L’intensité et le rythme infernal des parties de play off sont incroyables. Plus la série est longue et plus la fatigue se fait sentir, poursuit-il. Nous espérons donc que les autres confrontations durent le plus longtemps possible pour que nos futurs adversaires dépensent le maximum d’énergie».

A ce petit jeu, Larry Huras semble également gagnant. Car pour l’instant, Genève/Servette et Ambri d’une part, Zurich et Davos de l’autre, sont à égalité parfaite, deux matches partout.

L’heure du bilan pour Fribourg Gottéron

Défait par le HC Lugano, le HC Fribourg Gottéron est donc le premier club de l’élite du hockey suisse à avoir terminé sa saison. Qualifiés in extremis (lors de la dernière journée) pour les play-off, les «Dragons» n’ont pas à rougir de cette élimination.

«Nous sommes un peu déçus de ne pas avoir réussi à gagner au moins un match contre les Tessinois, commente Slava Bykov. Mais il faut rester réaliste, Lugano était trop fort pour nous».

Pour l’entraîneur adjoint de Fribourg Gottéron, le but de la saison a été atteint: «nous voulions à tout prix nous qualifier pour les play-off et nous sommes parvenus à accrocher le bon wagon, c’est le principal!»

Le directeur technique du club, Roland von Mentlen, abonde dans le même sens. Il se targue même d’avoir ainsi su répondre aux attentes des sponsors et des supporters.

Un autre derby lemano-tessinois

Reste que Fribourg Gottéron laisse désormais le soin à Genève/Servette de défendre seul l’honneur des clubs romands. Et ironie du sort, les joueurs de l’entraîneur Chris McSorley affrontent eux aussi une équipe tessinoise.

Certes, Ambri Piotta n’est pas Lugano. Mais le club de la Léventine va tout faire pour imiter son prestigieux voisin en éliminant les Genevois et en le rejoignant au stade des demi-finales.

swissinfo, Mathias Froidevaux

Faits

En 62 ans d’histoire, le club de Lugano a été sacré six fois champion de Suisse, en 1986, 1987, 1988, 1990, 1999 et 2003.
Cette année, les «bianconeri» sont, avec le CP Berne, les grands favoris pour la victoire finale.

Fin de l'infobox

En bref

- Champion de Suisse en titre, le HC Lugano est la première équipe qualifiée pour les demi-finales (série best of seven).

- Les Tessinois ont battu en quatre matches (4-0) l’une des deux équipes romandes qui était encore en course pour le titre: Fribourg Gottéron.

- Qualifiés in extremis (lors de la dernière journée du championnat régulier) pour les play off, les Fribourgeois sont les premiers à ranger leurs patins.

- Dans les autres rencontres, Berne mène trois victoires à une face à Zoug alors que Zurich et Davos (2-2) et Genève-Servette et Ambri (2-2) sont à égalité.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×