Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le clan des Français

Gygax et Liechsteiner à Lille, Rochat et Frei à Rennes, Lonfat à Sochaux, Grichting à Auxerre: ce sont six Helvètes qui disputeront le prochain le championnat de France.

Aux Iles Féroé, les buts d’Alex Frei sont attendus. Tout comme le sens du jeu de Daniel Gygax à mi-terrain.

Rochat, Frei, Lonfat et Gygax: voilà quatre internationaux qui ont fait le déplacement aux Iles Féroé. Quatre hommes aussi qui disputeront tous le championnat de France la saison prochaine. Auxquels se joindront Stefan Liechsteiner (à Lille, ex-Grasshopper) et Stéphane Grichting (Auxerre), ménagé cette fois-ci en raison de la finale de la Coupe de France à laquelle les Bourguignons prendront part samedi soir.

Faut-il désormais parler de «French Connection»? Pas forcément. Seulement la preuve que les joueurs suisses s’exportent toujours mieux et que les exploits à répétition du Rennais Alexander Frei, roi des buteurs dans l’Hexagone, inspirent les autres clubs.

Défenseur des Young Boys et capitaine de l’équipe suisse des moins de 21 ans, Alain Rochat rejoindra ainsi Alex Frei. Johan Lonfat restera à Sochaux, alors que Daniel Gygax quittera le FC Zurich pour Lille, vice-champion de France.

Titulaire dans le onze de Köbi Kuhn (sur le flanc droit à mi-terrain), Daniel Gygax disputera ainsi la Ligue des Champions à l’automne, pour poursuivre sa progression, après avoir été l’un des joueurs emblématiques du FC Zurich de Lucien Favre. «Je lui dois beaucoup, avoue Gygax. En deux ans, il m’a permis d’acquérir une autre dimension.»

swissinfo, Jonathan Hirsch

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.