Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le glacier d'Aletsch rejoint le Kilimandjaro

Le site nouvellement inscrit à l’UNESCO englobe les trois sommets de l'Eiger, du Mönch et de la Jungfrau, le glacier d’Aletsch ainsi que les forêts avoisinantes.

(Keystone)

Cette fois, c'est officiel. La région Jungfrau-Aletsch-Bietschhorn a reçu samedi son label de bien naturel inscrit à l'UNESCO. Une première suisse.

Ce samedi, le glacier d'Aletsch et ses environs ont fait la fête. En présence de nombreux officiels, mais aussi de quelque 200 journalistes suisses et étrangers.

Et pour cause: la région est formellement entrée dans un groupe qui comprend des sites aussi prestigieux que le Kilimandjaro ou le Grand Canyon. Un classement qui devrait doper le tourisme.

Le but est en effet de protéger la nature d'une part et de garantir la survie économique de la région d'autre part. A terme, l'idée est bel et bien de réussir à attirer plus de touristes au printemps, en été et en automne.

En fait, l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) avait déjà accepté la candidature de la région Jungfrau-Aletsch-Bietschhorn en décembre dernier. La cérémonie organisée samedi par Suisse Tourisme était donc surtout formelle.

Agrandissement

D'ailleurs, les communes de la région n'ont pas attendu pour se mettre au travail. Depuis cet hiver, les quinze agglomérations à la base du projet se sont regroupées dans une association. Et six autres les ont rejointes.

La zone inscrite à l'UNESCO pourrait donc s'étendre. A condition, toutefois, que l'organisation donne son accord.

Prochaine étape: un plan de gestion de la région doit être élaboré. Il devra définir une stratégie globale d'exploitation de la zone, dans le respect du principe de développement durable.

Comment développer l'agriculture en respectant l'environnement? Comment accueillir les touristes? Ce plan doit répondre à des questions très diverses.

Pour mémoire, le site nouvellement inscrit à l'UNESCO occupe une surface de plus de 470 km2. Il englobe les trois sommets Eiger, Mönch et Jungfrau, le glacier d'Aletsch ainsi que les forêts avoisinantes.

Le plus long glacier des Alpes

Cette zone est unique pour plusieurs raisons. Tout d'abord, le glacier d'Aletsch, qui s'étale sur plus de 23 km, est le plus long des Alpes. Deuxièmement, la faune et la flore sont particulièrement riches. Et finalement, le paysage est exceptionnel.

La zone, à cheval sur les cantons de Berne et du Valais, est le premier patrimoine mondial naturel des Alpes. Côté Suisse, seuls des biens culturels étaient jusqu'à présent inscrits à l'UNESCO.

Mais les choses pourraient changer. En octobre dernier, le Conseil fédéral a présenté la candidature de la région du Monte San Giorgio, au Tessin.

L'UNESCO doit se prononcer d'ici à la fin de l'année. L'aventure du glacier d'Aletsch pourrait donc bien n'être qu'un début...

swissinfo/Caroline Zuercher


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×