Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le grand retour de l'énergie éolienne

L’augmentation constante des prix du pétrole redonne vie aux énergies renouvelables. La Suisse veut davantage investir dans l’énergie éolienne.

D’ici 2010, le vent devrait produire 100 giga watts heure (GWh) grâce au «Concept suisse pour l’énergie éolienne». En 2025, la production pourrait passer à 300 GWh.

Chaque augmentation du prix du baril de pétrole relance la discussion autour des formes d’énergies alternatives, c’est-à-dire renouvelables. Ce fut notamment le cas en Suisse, il y a un an, avec un nouveau projet d’énergie éolienne.

L’Office fédéral de l’énergie (OFEN) vient d’annoncer que, d’ici 2010, la Suisse entend produire dix fois plus d’énergie éolienne qu’aujourd’hui. Ce qui resterait toutefois insuffisant, puisque cela ne représenterait encore que 0,1% de la consommation d’électricité du pays.

Les énergies alternatives font donc à nouveau parler d’elles, et sont d’ailleurs réclamées. Mais on reste souvent au niveau du discours. En effet, pour cause de caisses fédérales vides, le gouvernement veut réduire massivement les subventions et les fonds consacrés à la recherche dans ce domaine.

L’OFEN a approuvé 28 sites où de nouvelles éoliennes doivent être installées. Les organisations de protection de l’environnement ont également été impliquées dans ce choix, afin d’assurer un large soutien au projet et de réduire autant que possible les oppositions aux parcs d’éoliennes.

Une de ces organisations, Pro Natura, s’était auparavant vivement opposée à l’érection des éoliennes. Mais elle a depuis modéré ses propos et salué le concept. Elle réclame toutefois encore un «examen approfondi des nouveaux sites».

Pour en arriver à ce revirement, l’OFEN a cependant dû faire la promesse de n’établir des éoliennes que dans des lieux acceptables.

Le public favorable

Un sondage réalité en 2002 – c’est-à-dire avant l’augmentation massive du prix du pétrole – par l’institut Mediactif de Vevey avait montré que la population est très favorable à l’énergie éolienne.

89% des sondés réclamaient un développement de l’énergie éolienne. Et lorsque l’on demandait de citer une énergie renouvelable, 57% des personnes interrogées pensaient à l’énergie éolienne.

En fait, seule l’énergie solaire est encore plus connue. Même l’énergie hydraulique, pourtant réputée en Suisse, est moins souvent citée. Quant aux autres formes d’énergies renouvelables (bois, biomasse, géothermie), elles arrivent loin derrière.

Le sondage montre encore que le public accepte relativement bien les éoliennes, grandes, mais élégantes. Trois quarts des sondés pourraient s’imaginer vivre près d’une telle installation.

Atteinte à la nature

Le fait de vivre effectivement près d’une éolienne ne semble pas poser de problème particulier. C’est en tout cas ce que montrent des sondages effectués à Gütsch (Uri) et au Mont-Crosin (Jura bernois), des lieux où des éoliennes sont déjà en activité.

Par contre, il y a davantage de scepticisme en ce qui concerne les nouvelles installations. Les auteurs du «Concept suisse pour l’énergie éolienne» sont d’ailleurs eux-mêmes conscients que l’installation d’éoliennes a un impact sur le paysage.

«Les éoliennes marquent considérablement le paysage», lit-on dans les explications du concept. C’est pourquoi il faut faire particulièrement attention aux caractéristiques du site choisi.

Le concept définit d’ailleurs très exactement les conditions nécessaires pour la construction de parcs d’éoliennes. Parmi ces critères, on trouve la force du vent, l’éloignement de lieux d’habitation et le respect de la nature.

De l’électricité «plus propre», SVP

Aujourd’hui en Suisse, la demande en énergie «propre» dépasse l’offre. C’est pourquoi, deux nouvelles éoliennes vont être érigées sur le Mont-Crosin, ce qui permettra d’y augmenter de 80% la production actuelle.

Ce faisant, 2700 foyers pourront être approvisionnés en courant électrique. En fait, selon des études, l’arc jurassien représente un lieu idéal pour l’énergie éolienne en Suisse.

C’est pourquoi dix nouveaux parcs d’éoliennes doivent y être construits. Cela permettra, selon l’OFEN, de fournir environ 5% des besoins énergétiques de la région comprise entre Nyon (Vaud) et Delémont (Jura). Et ce, «de manière totalement propre», écrit l’OFEN.

swissinfo, Urs Maurer
(traduction: Olivier Pauchard)

Faits

Selon un sondage, 89% des Suisses sont favorables à l’énergie éolienne.
Trois quarts des sondés pourraient s’imaginer vivre près d’éoliennes.
28 nouveaux parcs d’éoliennes sont prévus.
La production d’énergie éolienne pourrait atteindre 100 giga watts heure en 2010 et 300 en 2025.

Fin de l'infobox

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.