Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le Liverpool du Suisse Henchoz gagne la Coupe UEFA

Stéphane Henchoz (droite) à la chasse au ballon, contre le joueur d'Alaves Martin Astudillo

(Keystone)

Quel match! A Dortmund, Stéphane Henchoz a remporté avec son club de Liverpool la finale de la Coupe UEFA: 5 à 4, au dépens des Espagnols d'Alavés. C'est la 3e fois dans l'histoire du football qu'un Suisse s'adjuge une finale de coupe d'Europe.

Cette 30ème coupe de l'UEFA s'est jouée sur un autogoal, synonyme de but en or en faveur de Liverpool. Car les deux équipes n'étaient pas parvenues à se départager à la fin du temps réglementaire, scellé sur le score fleuve de 4 à 4.

On appréhendait une finale bloquée de par les jeux de contre pratiqués par les deux équipes. Or, ce fut tout simplement un match de rêve, empreint de mille rebondissements.

3e minute de jeu, à 35 mètres sur la droite du but espagnol: McAllister botte un coup franc indirect sur la tête de son latéral allemand, Babbel, qui place le cuir hors de portée du gardien d'Alavés, Herrera. C'est 1 à 0 pour Liverpool.

Les Anglais étouffent les Basques, complètement affolés dans le premier quart d'heure. Résultante: Gerrard hérite d'un très bon ballon à l'orée des seize mètres basques et tire au premier poteau. Herrera est à nouveau battu. C'est 2 à 0 pour Liverpool.

Mais le Deportivo d'Alavés ne baisse pas pour autant les bras. Les Basques retrouvent petit à petit leurs esprits, à la suite d'un changement tactique opéré par leur entraîneur Mané.

C'est ainsi qu'à la 26ème minute, l'Uruguayen Alonso reprend victorieusement de la tête un centre venu de la droite. Alavés a réduit le score: 2 à 1.

Mais alors que les Basques se font de plus en plus pressants sur la défense anglaise, le no 10 de Liverpool, Owen, bien lancé, part seul au but et se fait faucher par le gardien basque. L'Ecossais McAllister transforme le penalty.

La seconde mi-temps repart de plus belle. A un rythmé effréné. Surtout, elle permet, coup sur coup, au Deportivo d'Alavés d'égaliser à trois partout.

En effet, Contra, le latéral roumain du Deportivo, est monté. Il dribble et ridiculise son cerbère. Sur son centre, Moreno reprend la balle de la tête victorieusement.

Deux minutes plus tard, c'est coup franc direct aux 18 mètres pour Alavés. Moreno expédie alors un bolide à raz terre qui transperce le mur anglais et atterrit au fond de la cage de Liverpool. Moreno n'est pas pour rien l'actuel meilleur buteur du championnat d'Espagne!

Et à peine cinq minutes après son entrée en jeu, Fowler, bien lancé dans l'axe à nouveau par McAllister, élimine son adversaire direct et crucifie le gardien basque. C'est 4 à 3 pour Liverpool.

On croit alors à la victoire des Anglais de Liverpool. Mais c'est sans compter sur une reprise de la tête de Jordi Cruyff sur corner. Le fils de Johann Ier permet au Deportivo de jouer les prolongations.

Un tout grand match, très ouvert et disputé, comme on n'en voyait plus beaucoup. Avec un vieux briscard - le chauve McAllister, Ecossais de 36 ans - comme meilleur homme sur le terrain.

Enfin, pour sa part, Stéphane Henchoz a beaucoup souffert face à Moreno. A tel point que le défenseur suisse a d'ailleurs été remplacé en seconde période.

Emmanuel Manzi


Liens

×