Le retour de Marlies Oester

Belle cinquième place pour Marlies Oester. Keystone

La Suissesse a terminé 5e du slalom de Maribor. Son meilleur résultat depuis cinq ans. Anja Pärson s'est facilement imposée.

Ce contenu a été publié le 05 janvier 2002 - 20:07

«Je suis désormais capable d'attaquer de plus en plus. Et me savoir qualifiée pour les Jeux Olympiques m'a également enlevé la pression.» Samedi, à l'issue du Slalom dames de Maribor, Marlies Oester ne cachait pas sa satisfaction.

Perturbée par des ennuis physiques et une certaine fragilité psychologique, la skieuse bernoise n'avait plus réussi d'aussi bons résultats depuis l'hiver 1996-1997. A l'époque, elle avait échoué à deux reprises au pied du podium. En terminant cinquième tant à Maribor qu'à Zwiesel.

Samedi à Maribor, les Suissesses ont réussi un bon résultat d'ensemble. Le meilleur depuis bien longtemps, puisque trois skieuses se sont classées parmi les dix premières.

Au lendemain de son succès en géant, Sonja Nef a terminé huitième. Finalement, la Glaronaise Corina Grünenfelder, dixième, a réussi le meilleur résultat absolu de sa carrière pour la troisième fois d'affilée. Un classement qu'elle devra confirmer dès dimanche lors du second slalom disputé dans la station slovène.

Anja Pärson, reine du slalom

Mais c'est Anja Pärson - originaire du même village que son illustre compatriote Ingemar Stenmark - qui a fait le plus sensation. En enlevant la quatrième victoire de sa carrière, toutes acquises dans cette discipline.

La Suédoise de 20 ans a aussi enregistré son troisième succès d'affilée, après ceux de Sestrières et de Lienz. Meilleur temps des deux manches, la championne du monde de la discipline n'a laissé aucune chance à ses rivales.

En deuxième position, l'Américaine Kristina Koznick accuse un retard de 1 seconde 19. Troisième, Laure Pequegnot lui a concédé 1 seconde 25.

Avec cette nouvelle victoire, Anja Pärson a accentué son avance au classement du slalom. Elle a également détrôné l'Autrichienne Michaela Dorfmeister à la tête du classement général de la Coupe du monde. Elle devance de 48 points l'Appenzelloise Sonja Nef.

swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article