Le revers maudit de Federer

Roger Federer échoue. La faute à son revers! Keystone

Contre toute attente, le Bâlois s'est incliné devant le Français Nicolas Escudé en finale, à Rotterdam. Quatre fautes de suite en revers dans le tie-break ont coûté un 2e titre à Roger Federer.

Ce contenu a été publié le 25 février 2001 - 17:56

Lâché par son revers au moment crucial, Roger Federer peut nourrir bien des regrets. Il s'est incliné en trois sets: 5-7 6-3 6-7 face à Nicolas Escudé.

Même si le Français s'est montré étonnant pour un joueur qui nageait en plein doute il y a une semaine encore, Roger Federer n'aurait jamais dû laisser filer ce match.

Au premier set, il n'a concrétisé qu'une seule balle de break sur onze. Dans le troisième, c'est lui qui signait le break d'entrée. Mais un relâchement coupable au moment d'enfoncer le clou devait lui coûter très cher.

Le Français recollait tout de suite au score pour se montrer le plus tranchant en fin de match. Dans le jeu décisif, il a su exploiter les fautes en revers de Federer pour se procurer quatre balles de match à 6-2. Le Bâlois effaçait les trois premières. Mais sur la quatrième, il ne pouvait contrôler un coup droit croisé de son adversaire.

Demi-finaliste à l'Open d'Australie en 1998 et quart de finaliste à l'US Open en 1999, Nicolas Escudé a cueilli à Rotterdam le deuxième titre de sa carrière.

Il tombe à pic dans la mesure où le Français a connu des heures bien sombres depuis le début de l'année. Il a notamment perdu trois rencontres après avoir eu des balles de match en sa faveur.

swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article