Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le ski suisse a débuté la saison de son centenaire

Sonja Nef revient à la compétition après une blessure fin février.

(Swiss-Ski)

La nouvelle saison du Cirque blanc a débuté samedi à Sölden, sur les pentes du glacier autrichien du Rettenbach.

Cette année sera celle du centenaire pour la Fédération suisse qui compte sur ses athlètes pour fêter dignement cet anniversaire.

La Fédération suisse de ski a été fondée le 20 novembre 1904 à Olten. La saison officielle de ski alpin qui a débuté samedi au Tyrol autrichien marque donc le centenaire de Swiss-Ski.

En marge des diverses compétitions de Coupe du monde, plusieurs manifestations sont prévues au programme.

En Suisse, une exposition itinérante «Hopp Schwiiz!» (qui débutera à la fameuse Käfigturm de Berne) évoquant l’histoire du ski suisse se déplacera dès le mois de mars. Une grande fête se déroulera également à Bâle du 2 au 4 avril.

Améliorer les performances

Mais pour que la fête soit totale, les dirigeants de Swiss-Ski attendent des résultats probants des équipes masculines et féminines. Et ce, même si aucun rendez-vous majeur (Championnat du monde ou Jeux olympiques) n’est à l’ordre du jour.

«Je pense que, par respect pour les pionniers du ski suisse, les athlètes devront tout faire pour fêter plusieurs victoires durant cette saison du centenaire», déclare ainsi Jean-Marie Mudry, directeur de Swiss-Ski.

Après le bilan plutôt mitigé de la saison dernière et quatre médailles – deux d’argent et deux de bronze – récoltées lors des Mondiaux de Saint-Moritz au mois de février, les skieurs et les skieuses suisses ont pour mission de refaire leur retard sur la grande nation dominatrice du ski mondiale qu’est l’Autriche.

Pourtant, la tâche s’annonce ardue puisque les deux équipes ont perdu leur chef de file respectif avec le départ à la retraite de Corinne Rey-Bellet ainsi que de Michael von Grünigen.

Les entraîneurs en chef Angelo Maina (dames) et Karl Frehsner (hommes) espèrent combler ces vides par une dynamique de groupe propice à un bon résultat d’ensemble.

Nouveau responsable du Département du sport de compétition de Swiss-Ski, Gian Gilli se dit conscient du fossé qui sépare actuellement la Suisse de son prestigieux voisin.

Il veut que l’accent soit mis en priorité sur la relève pour que la Suisse puisse disposer de plus d’athlètes compétitifs au niveau international dans les années à venir.

Susciter l’intérêt des jeunes

Le grand chantier démarré il y a deux ans au niveau de la relève a déjà porté ses fruits avec les sept médailles – dont cinq en or - remportées lors des derniers Championnats du monde à Serre Chevalier (voir encadré: La relève pointe le bout de son nez).

«Un premier but a été atteint, explique Didier Bonvin, responsable de la relève alpine. Nous sommes sur le bon chemin mais nous avons encore énormément de travail.»

Signe que la relève est désormais au centre des préoccupations des dirigeants, deux millions et demi de francs suisses seront dispensés aux différentes équipes nationales juniors et aux ski-clubs de toutes les régions de Suisse.

swissinfo, Mathias Froidevaux

Faits

La Fédération suisse de ski a été fondée le 20 novembre 1904 à Olten.
La fête aura lieu à Bâle (festival Swiss-Ski) du 2 au 4 avril 2004.
Budget annuel de Swiss-Ski: 25 millions.
Budget du ski alpin: environ 13 millions, dont 2,5 pour la relève.

Fin de l'infobox

En bref

- La saison de ski 2003/2004 a débuté ce week-end dans la station autrichienne de Sölden par un géant féminin, gagné par l'Allemande Martina Ertl.

- Sonja Nef a effectué son retour à la compétition après sa blessure aux ligaments du genou droit fin février. Elle a terminé 10e à 2"90 de la gagnante. La meilleure Suissesse, Marlies Oester, a pris la 9e place.

- Les deux grands espoirs du ski féminin Tamara Wolf et Fabienne Sutter se sont blessées lors du camp d’entraînement des Suisses à Las Leñas en Argentine.

- Chez les hommes, Didier Cuche, Didier Défago, Tobias Grünenfelder et Ambrosi Hoffmann font partie du voyage autrichien.

- Pour les entraîneurs Angelo Maina (dames) et Karl Frehsner (hommes), cette saison sans Mondiaux ni JO n’est pas à considérer comme une saison de transition.

- Les départs à la retraite de Michael von Grünigen et Corinne Rey-Bellet devront être compensés.

- La Fédération internationale de ski a annoncé vendredi que le nouveau stéroïde THG (Tétrahydrogestrinone)- au centre d'un nouveau scandale de dopage - serait dépisté dès ce week-end à Sölden.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.