Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Les athlètes suisses ont Athènes en ligne de mire

200 athlètes et officiels s'étaient déjà réunis en novembre dernier à Macolin.

(Keystone)

Les Jeux olympiques d’Athènes constituent sans conteste le plus grand événement sportif de l’année 2004.

Entre quatre-vingt dix et cent athlètes suisses devraient être présents en Grèce du 13 au 29 août prochain.

«Les critères de sélection pour les JO ont été revus à la hausse car nous voulons privilégier la qualité des athlètes à la quantité», explique d’entrée de jeu le futur chef de la délégation suisse à Athènes.

Mais Werner Augsburger s’empresse de mettre un bémol à ses propos: «Cela ne signifie pas pour autant que, à l’exemple de la Norvège, nous n’allons envoyer aux Jeux que des athlètes capables de terminer parmi les huit premiers de leur discipline».

Selon les prévisions, entre quatre-vingt dix et cent athlètes suisses devraient être en mesure d’obtenir leur billet pour les 28e Jeux. En comparaison, ils étaient 119 en 1996 à Atlanta et 105 à Sydney en 2000.

Et si d’aventure l’équipe de football des «U21» qui participera au tour final des prochains championnats d’Europe réussit à se qualifier pour les JO 2004, la délégation helvétique s’étofferait sensiblement.

Combien de médailles?

Avec vraisemblablement moins de compétiteurs, la Suisse ne semble pas en mesure de rééditer les excellents résultats obtenus il y a quatre ans.

Après les neuf podiums australiens, le but est cette fois de revenir au pays avec plus de cinq médailles autour du cou. Les plus grands espoirs de conquérir l’or olympique reposeront probablement sur le tennisman Roger Federer et le judoka Sergei Aschwanden, tous deux déjà qualifiés.

«C’est une grande chance de ne plus avoir à se soucier de la qualification et de pouvoir se préparer en toute sérénité pour ce rendez-vous durant dix mois», explique le récent vice-champion du monde de judo.

Les problèmes du logement

Si quelques athlètes ont déjà leur sésame en poche, les autres doivent encore atteindre les limites exigées.

Reste que si le nombre définitif des futurs qualifiés ne sera connu que d’ici à quelques mois, les responsables du mouvement olympique suisse sont à pied d’œuvre depuis plus de deux ans afin de trouver de quoi loger la délégation.

«Sur la centaine d’athlètes suisses qui devraient être présents à Athènes, une bonne cinquantaine ne va pas dormir au village olympique car leurs lieux de compétition en sont trop éloignés», explique l’attaché olympique de Swiss olympic.

Double national suisse et grec, Michel Georgiou sillonne Athènes depuis près de deux ans et profite de son réseau, sur place, pour dénicher les appartements et les maisons adéquates.

«A ce jour, tout est presque prêt, conclut Michel Georgiou. Nous avons signé les contrats devant notaire. Nous ne saurons que début août si nos choix ont été les bons, mais nous sommes confiants.»

A huit mois de l’ouverture de ces Jeux olympiques 2004, le virus grec occupe pleinement les âmes et les esprits des dirigeants et des athlètes suisses. Et la pression ne va aller que crescendo.

swissinfo, Mathias Froidevaux

Faits

Les 28e Jeux olympiques auront lieu à Athènes du 13 au 29 août 2004.
Quelques 10’500 athlètes de 201 pays seront officiellement inscrits.
Durant 27 jours, ils se mesureront dans le cadre de 301 compétitions (28 sports et 37 disciplines sportives).
Selon les estimations, 90 athlètes – 24 ont déjà leur billet - devraient représenter la Suisse en Grèce (ils étaient 119 à Atlanta en 1996 et 105 à Sydney en 2000).
Le coût des Jeux est estimé à 1,962 milliard d’euros.

Fin de l'infobox

En bref

- Quelque 200 athlètes et officiels suisses de vingt sports différents susceptibles de se rendre à Athènes se sont réunis à la mi-novembre à Macolin.

- Ce «Pre-Team Event» visait à jeter les bases d’un esprit de groupe: le slogan de la délégation suisse à Athènes sera «One Team – One Spirit».

- Le budget de la délégation suisse à Athènes sera de 2,7 millions de francs.

- En 2000 à Sydney, les athlètes suisses avaient remporté 9 médailles. Le but sera d’en récolter entre 5 et 9 à Athènes.

- PrésenceSuisse et Swiss olympic exploiteront durant tout le mois d’août 2004 la «House of Switzerland», le futur restaurant et point de rencontre des Suisses dans la vieille ville d’Athènes.

- Depuis l’attribution de ces JO d’été en septembre 1997, la capitale grecque s’est petit à petit transformée en véritable chantier à ciel ouvert.

- Menacés à plusieurs reprises par le CIO de se faire retirer les Jeux au vu de la lenteur de l’avancée des travaux, les organisateurs ont fait de ce rendez-vous une priorité nationale depuis l’an 2000. Pourtant, le calendrier reste encore aujourd’hui très serré.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×