Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Les Bâlois au sommet du football suisse

De nouveau champions, les joueurs bâlois portent leur entraîneur Christian Gross en triomphe.

(Keystone)

Le FC Bâle a conquis samedi à domicile son douzième titre en battant les Young Boys de Berne par 2 à 0 dans la «finale» de l'Axpo Super League. 38'015 spectateurs ont assisté au match. La fête s'est déroulée sans encombres.

Deuxième du classement à un point de Bâle avant le match, les Young Boys devaient l'emporter pour devenir champions suisses. Raté.

Deux ans après avoir été crucifié à l'ultime minute du temps additionnel par le FC Zurich, le FC Bâle (FCB) est à nouveau la meilleure équipe du pays. Mieux, elle peut savourer un troisième doublé après sa victoire en Coupe de Suisse.

Très attendue, cette finale n'a pas vraiment tenu ses promesses. Après 23 minutes de jeu, tout était déjà dit avec le 2-0 de Streller. L'attaquant international, en net regain de forme, a bénéficié d'une ouverture de Stocker pour battre Wölfli.

Avant de lancer Streller, Stocker avait ouvert le score d'une reprise acrobatique à la 13e minute. Révélation de la fin de saison, ce Lucernois de 19 ans est sans doute promis à un grand avenir.

Marquer trois buts

Surpris par le culot de Stocker, mais trahis aussi par un Portillo trop large dans son marquage, les Young Boys se retrouvaient devant un mur: marquer trois fois pour remporter enfin ce titre qu'ils attendent depuis vingt-deux ans.

En réalité, les Bernois furent incapables de ranimer la flamme malgré l'introduction de Varela à la pause. Malgré aussi quelques manquements de la défense rhénane.

Ce titre du FC Bâle assure à Bellinzone, son adversaire en finale de la Coupe, sa qualification pour la prochaine Coupe de l'UEFA. Une victoire bernoise au Parc St-Jacques aurait, en effet, fermé la porte de l'Europe aux Tessinois au profit des Grasshoppers de Zurich.

Balles en caoutchouc

Après le match, des dizaines de milliers de Bâlois ont fêté dans la nuit ce nouveau titre de leur équipe.

Contrairement au week-end précédent à Berne et Bâle, la fête s'est, dans l'ensemble, déroulée sans encombres. Une chance. A un mois du début de l'Euro 2008, tous les regards étaient braqués sur Bâle, une des quatre villes suisses à accueillir des matches.

Vers minuit toutefois, une quarantaine de fans du FCB, des «ultras», ont cherché la confrontation avec les forces de l'ordre. Celles-ci ont fait usage de balles en caoutchouc pour ne pas perdre le contrôle de la situation.

Bière et champagne

Les festivités ont atteint leur point culminant avec l'apparition de l'équipe bâloise sur le balcon du casino de la ville. Auparavant, les joueurs avaient traversé le centre-ville à bord d'un bus à deux étages ouvert.

Depuis la remise du trophée dans le stade jusqu'à l'apparition de l'équipe en pleine ville, les fans ont dû patienter près de trois heures. Ils ont tué le temps avec chansons et feux d'artifice - sans compter la bière et le champagne, qui ont coulé à flots.

swissinfo et les agences

Classement

1. Bâle 74 pts
2. Young Boys 70
3. Zurich 56
4. Grasshopper 54
5. Aarau 47
6. Lucerne 44
7. Sion 43
8. Neuchâtel Xamax 41
9. Saint-Gall 34
10. Thoune 27

Fin de l'infobox

FC Bâle

Couleurs: rouge et bleu.
Date de la fondation: 15 novembre 1893.
Stade: Parc St-Jacques.
Capacité: 38'500 spectateurs.
Présidente: Gisela "Gigi" Oeri.
Entraîneur: Christian Gross (depuis le 1er juillet 1999).
Budget: 30 millions de francs.

Champion de Suisse: 12 titres (1953, 1967, 1969, 1970, 1972, 1973, 1977, 1980, 2002, 2004, 2005, 2008). Coupe de Suisse: 9 victoires (1933, 1947, 1963, 1967, 1975, 2002, 2003, 2007, 2008). Coupe de la Ligue: 1 victoire (1973).

Participations aux compétitions européennes: 19. Qualification pour le deuxième tour de la Ligue des Champions 2002/2003. Quart de finaliste de la Coupe de l'UEFA 2005/2006, de la Coupe des Champions 1973/1974. Finaliste de la Coupe Intertoto 2001. Coupe des Alpes: 3 victoires 1969, 1970, 1981.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×