Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Les hockeyeurs suisses visent les Mondiaux

(Keystone)

En marge de la finale du championnat, l'équipe nationale de hockey sur glace a entamé sa phase de préparation pour les Mondiaux du mois de mai au Canada en battant la République tchèque (3-2) à Zuchwil. Les joueurs de l'entraîneur Ralph Krueger s'envoleront pour Québec à la fin du mois.

Mercredi soir, à la périphérie de Soleure: Plus de 3000 personnes sont agglutinées dans la petite patinoire du centre sportif de Zuchwil et agitent frénétiquement des drapeaux rouges à croix blanche.

Sur la glace, l'équipe de Suisse de hockey dispute son premier match de préparation en vue des Championnats du monde du mois de mai de l'autre côté de l'Atlantique.

Malgré la pluie et le froid, malgré la diffusion simultanée des matches de la prestigieuse Ligue des Champions de football à la télévision, le public est venu en nombre pour ce match amical. Le constat est plutôt réjouissant pour la Ligue suisse de hockey sur glace: même face à un adversaire privé de la totalité de ses stars qui évoluent pour la plupart en NHL (National Hockey League), l'équipe nationale fait recette.

«Je préfère évidemment jouer dans une patinoire pleine plutôt que devant des gradins vides. La présence du public montre à quel point les Suisses aiment le hockey», se réjouit l'attaquant fribourgeois Julien Sprunger, auteur du deuxième but suisse de la soirée.

«En 2009, la Suisse recevra les Championnats du monde à Berne et à Zurich et je suis sûr que la fête populaire qui s'annonce sera belle.»

25 places à prendre

Mais cette année, le grand rendez-vous mondial aura lieu au Canada, la Mecque du hockey sur glace. Et pour les joueurs suisses, la lutte des places est désormais véritablement lancée.

En plus des trois gardiens, seuls vingt-deux joueurs (8 défenseurs et 14 attaquants) seront finalement sélectionnés par l'entraîneur national Ralph Krueger.

«Tous les joueurs qui sont dans le vestiaire aujourd'hui peuvent légitimement revendiquer une place dans cette équipe aux Mondiaux et tous vont donner leur maximum pour être du voyage au Canada. Chaque joueur a envie de transpirer sous le maillot national à Québec», rassure le défenseur jurassien de Lugano Julien Vauclair.

Une situation de forte concurrence qui n'est pas pour déplaire à Ralph Krueger qui, en onze ans à la tête de l'équipe de Suisse, n'avait jamais eu à disposition une équipe aussi forte un mois avant le début d'un Championnat du monde.

Les éliminations précoces des clubs de Berne, Davos et Lugano dans la course au titre de Champion de Suisse ne sont pas étrangères à cette situation.

Seuls les joueurs de Zurich et Genève-Servette qui viennent de terminer la finale du championnat de Suisse (les défenseurs Goran Bezina, Beat Forster, Johan Gobbi et Séverin Blindenbacher et les attaquants Thomas Déruns, Thibault Monnet et Adrian Wichser) et les trois Suisses de NHL (les gardiens Jonas Hiller et Martin Gerber ainsi que le défenseur Mark Streit) manquent en effet encore à l'appel.

«Cette présence précoce de la plupart des joueurs susceptibles d'être sélectionnés pour les Mondiaux est un plus pour nous, se réjouit Ralph Krueger. Le travail en profondeur peut ainsi s'effectuer plus rapidement et cela nous permettra forcément d'aborder la compétition dans de meilleures dispositions.»

Les échéances à venir

Victorieuse mercredi soir, la Suisse affrontera encore une fois la République tchèque vendredi à Winterthour avant de jouer, à deux reprises, face à la Norvège à Kreuzlingen et Langenthal (18 et 19 avril).

La sélection qui s'envolera pour le Canada disputera encore deux matches de préparation au Québec: contre la Russie à Trois Rivières puis face au Danemark à St-Hyacinthe. Elle débutera le Mondial contre le France le 4 mai.

swissinfo, Mathias Froidevaux à Zuchwil

En bref

Les Championnats du monde de hockey sur glace de Québec se dérouleront du 2 au 18 mai 2008 au Canada.

Durant le tour préliminaire, la Suisse affrontera la France (4 mai), le Belarus (5 mai) et la Suède (7 mai) dans le cadre du groupe A.

Les trois premiers du groupe sont qualifiés pour un tour intermédiaire qui réunis deux groupes de six équipes (équipes du groupe A face aux équipes du groupe D et celles du groupe B contre celles du groupe C).

Là, la Suisse jouera contre les trois meilleures équipes du groupe D composé de la Russie, de la République tchèque, de l'Italie et du Danemark. Les quatre meilleures équipes de ces nouveaux groupes se qualifient ensuite pour les quarts de finale et le reste du tournoi se joue sur le modèle de l'élimination directe.

Fin de l'infobox

Faits

Depuis plusieurs années, la Suisse ne parvient pas à dépasser le stade des quarts de finale lors de Championnats du monde. En 1998, elle avait terminé à la 4e place des Mondiaux organisés à Zurich et à Bâle.

Depuis les années 50, la Suisse n'est plus remontée sur un podium mondial. Elle avait terminé à la troisième place trois ans de suite (1951, 1952 et 1953).

En 2009, les Championnats du monde se dérouleront une nouvelle fois en Suisse (à Berne et à Zurich).

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×