Les lacs suisses menacent de déborder

Depuis jeudi, les eaux ne cessent de monter, comme à Koblenz (AG), où l'Aar se jette dans le Rhin. Keystone

En raison des importantes chutes de pluies des derniers jours, le niveau des lacs est resté proche de la cote d'alerte ce week-end en Suisse, notamment ceux de Bienne, de Neuchâtel, de Thoune et de Constance. Les inondations menacent surtout près du Greifensee, dans le canton de Zurich.

Ce contenu a été publié le 25 mars 2001 - 17:24

Avant même qu'il ne soit terminé, le mois de mars a battu tous les records de précipitations. Les valeurs les plus élevées enregistrées jusqu'ici ont en effet été dépassées déjà dans 14 stations de mesure. Samedi, des températures folles ont été enregistrées, soit près de 20 degrés dans l'Oberland bernois et en Engadine.

Une semaine avant sa fin, le mois de mars 2001, selon MétéoSuisse, est déjà le plus arrosé jamais enregistré. Pas moins de 14 des 30 stations automatiques réparties dans le pays ont déjà dépassé les records antérieurs. A Bâle, vendredi dernier, la cote était à 162 millimètres de pluie, la valeur la plus élevée depuis 1864.

Après de nouvelles pluies dans la nuit de samedi à dimanche, le niveau du Greifensee a encore augmenté de 5 centimètres pour s'établir à 435,82 mètres au-dessus de la mer. La cote d'alerte est fixée à 436 mètres.

La situation est également restée tendue pour les lacs de Bienne, de Thoune et de Neuchâtel. Les vannes du barrage de Port près de Bienne ont été complètement ouvertes samedi. Mais le débit a dû être temporairement réduit après les précipitations de samedi soir, pour éviter une trop forte montée de l'Aar.

L'évacuation de l'eau a repris à plein régime dimanche, a indiqué Raymond Kocher, du service cantonal bernois de régulation des eaux. Le lac de Bienne a reçu beaucoup d'eau, les Entreprises électrique fribourgeoises ayant partiellement vidé leurs réservoirs d'accumulation trop pleins, a-t-il expliqué.

swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article