Les prothèses défectueuses coûtent très cher à Sulzer Medica

swissinfo.ch

Les prothèses de hanche et de genou défectueuses ont pesé sur les résultats de Sulzer Medica au 1er semestre 2001. Le groupe a essuyé une perte nette de 608 millions de francs. Le résultat d'exploitation est également en baisse avec une perte de 805 millions.

Ce contenu a été publié le 19 septembre 2001 - 22:38

L'an dernier, la société spécialisée dans les techniques médicales avait affiché un bénéfice opérationnel de 126,7 millions. Ces résultats sont la conséquence des importantes réserves constituées pour couvrir les coûts relatifs au rappel des hanches artificielles et des plaques pour tibias - composants de prothèses de genou -défectueuses. Le chiffre d'affaires a en revanche évolué favorablement: + 5,5 % à 722,8 millions de francs.

Sulzer pas touché

Ces résultats n'auront pas de conséquences négatives pour le groupe technologique Sulzer, qui possédait 74% des parts de Sulzer Medica jusqu'au spin-off intervenu le 10 juillet. Selon un communiqué de l'entreprise, le bilan présenté par Sulzer le 23 août, à l'occasion de la publication des résultats semestriels, reste inchangé et apparaît sain.

De plus, Sulzer Medica s'est engagée à libérer Sulzer de toute responsabilité par rapport aux coûts entraînés par ses produits défectueux. Mais le spécialiste des techniques médicales doit en outre encore verser 10 millions de francs à son ancien actionnaire majoritaire consécutivement au «spin-off».

Victoire judiciaire

Sulzer Medica a par ailleurs gagné une manche en justice. La juge fédérale américaine Kathleen O'Malley a décidé, lundi, de donner la priorité à la proposition d'accord global extra-judiciaire du groupe par rapport aux prétentions individuelles des plaignants.

Ainsi, aucun jugement exécutoire ne pourra être émis concernant les plaintes individuelles tant que la procédure globale ne sera pas close. Les dernières auditions sont agendées au 12 mars 2002. Cette décision «augmente les chances» de voir la proposition globale acceptée, estime le groupe.

L'offre de Sulzer Medica prévoit le versement de 780 millions de dollars au total (1,25 milliard de francs) aux victimes de ses produits défectueux, en échange de toute autre prétention. Un bon millier de plaintes ont été déposées à ce jour.

Le nombre de patients ayant dû subir une nouvelle opération continue d'augmenter, mais dans des proportions moindres. En date du 6 septembre, 2460 ré-opérations ont dû être faites aux Etats-Unis en relation avec les hanches déficientes et 350 en rapport avec les prothèses de genou.

swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article