Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Les résultats

Lavaux, site enchanteur.

(Keystone Archive)

Vaud continuera à protéger Lavaux et Zurich à offrir des cours d'intégration aux jeunes étrangers.

Genève de son côté choisit de se doter d'une Cour des comptes, tandis qu'Argovie refuse de bannir la chasse par battue.

C'est à une très large majorité (80,9%) que les Vaudois ont accepté d'ancrer dans leur nouvelle Constitution la protection des coteaux de Lavaux, soit les rives du Léman entre Lausanne et Vevey.

L'écologiste Franz Weber réédite ainsi son succès de 1977, lorsque sa première initiative populaire avait été acceptée.

La nouvelle Constitution, entrée en vigueur en 2003, ne comportait plus qu'un article général sur les sites protégés, l'inventaire figurant dans la loi. Le gouvernement cantonal, bien qu'estimant cette disposition suffisante, n'a pas combattu l'initiative. Il souhaite d'ailleurs voir ce site inscrit au patrimoine mondial de l'humanité de l'UNESCO.

Non aux souris de laboratoire

Les Vaudois ont également refusé (à 59,5%) la construction d'une nouvelle animalerie sur le site universitaire lausannois de Dorigny. La majorité a donné raison aux référendaires, qui jugeait cette construction inutile en raison de la proximité des installations de l'Ecole polytechnique fédérale (EPFL).

Le verdict des urnes va obliger les chercheurs de l'Université et de l'EPFL à collaborer, ont estimé les référendaires. Chaque animalerie lémanique élève actuellement des lignées de souris différentes en fonction des recherches du site où elle se trouve.

Pour les milieux scientifiques, ce refus est «une catastrophe» pour la recherche en génomique. «Tout est remis à plat», a commenté le recteur Jean-Marc Rapp. «L'Université de Lausanne se trouve affaiblie. Nous allons devoir convaincre les chercheurs de haut niveau que nous avons attirés de ne pas repartir», a ajouté le recteur.

Genève surveille ses finances

Genève, de son côté va se doter d'une Cour des comptes. Les citoyens ont accepté par 85,9% des voix la création de ce nouvel organe chargé de contrôler les comptes de l´administration, des institutions cantonales et des organismes subventionnés.

Composée de trois magistrats et de trois suppléants élus par le peuple pour six ans, la Cour des comptes n´est rattachée à aucun des trois pouvoirs exécutif, législatif ou judiciaire.

Les magistrats décident eux-mêmes des enquêtes à mener. Ils peuvent exiger la production de documents, procéder à des auditions, entendre des témoins et se rendre dans les locaux de l´entité contrôlée, mais ne disposeront d´aucun pouvoir de sanction.

La Cour des comptes pourrait par exemple être amenée à examiner la conformité aux normes fédérales de la présentation des comptes de l´Etat ou de la Ville de Genève. Ou alors se saisir d´une affaire comme celle de l´immeuble de la rue du Stand, qui empoisonne depuis des semaines le climat politique de la ville.

Oui à l'intégration

A Zurich, une très nette majorité de votants a approuvé le soutien aux cours d'intégration pour les jeunes étrangers. Au cours des trois prochaines années, le canton déboursera près de 6 millions de francs pour ces cours.

Les communes seront responsables de l'organisation des cours, financés par elles-mêmes, par le canton, la Confédération et les parents des élèves. Les cours s'adressent aux jeunes étrangers de 15 à 20 ans. Ils doivent leur permettre d'apprendre l'allemand et de se préparer à une formation professionnelle.

Battue victorieuse

En Argovie, les votants n'ont pas suivi les promoteurs de l'initiative qui voulait interdire la chasse par battue.

L'initiative demandait que la chasse avec les chiens, des groupes de chasseurs ou tout autre moyen soit interdite. Les promoteurs de l'initiative jugent ce genre de chasse «moyenâgeux, immoral et perfide».

Gouvernement et parlement avaient rejeté l'initiative, estimant que la régulation du gibier serait rendue plus difficile et que les dégâts aux forêts et aux cultures seraient encore plus considérables.

swissinfo et les agences

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.