Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Les recherches des trois disparus de Nendaz se poursuivent

Sept chalets ont été emportés et sept autres endommagés.

(Keystone)

Contrairement à ce qui était prévu, les recherches des trois personnes disparues mardi soir dans la coulée de boue descendue de Nendaz (VS) ont repris dimanche. Certains indices poussent les sauveteurs à chercher sur le bas de la coulée.

Les conditions sont en effet favorables aux travaux destinés à retrouver l'homme et les deux femmes qui se trouvaient dans un des chalets emportés. La journée de samedi n'a donné aucun résultat.

«Nous n'avons encore rien trouvé», a regretté samedi Paul-André Gillioz, chef de l'Etat-major de crise. Bien qu'il n'y ait aucune chance de retrouver des survivants, les conditions météorologiques favorables et l'état d'avancement des opérations ont amené les responsables à ne pas interrompre leur travail pour une pause dominicale.

Les indices découverts, des objets et des cadavres d'animaux, incitent les équipes, fortes de près d'une trentaine de personnes, à concentrer leurs efforts sur le bas de la coulée au bord du Rhône.

Il est en effet fort possible que les corps des disparus n'aient pas été emportés par le Rhône et se trouvent encore sous les masses de boue, d'arbres, de rochers et de débris restés sur la berge du fleuve.

Cinq machines de chantier ont travaillé sans relâche durant toute la journée ensoleillée de samedi alors qu'une quinzaine de camions ont assuré l'évacuation des déblais. Il s'agit, pour une bonne part du travail, de draguer le lit du fleuve.

La catastrophe a vraisemblablement été provoquée par une fissure de plusieurs mètres dans la conduite forcée qui mène à l'usine électrique de Bieudron dans la plaine du Rhône.

Selon le dernier bilan matériel, sept chalets ont été totalement emportés et sept autres ont été endommagés. Par ailleurs, la coulée de boue a complètement détruit quatre granges alors que deux fermes ont été endommagées. Si la neige arrive, la remise en état des lieux ne pourra pas débuter avant le printemps prochain.

swissinfo avec les agences

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×