Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Les Suisses sont arrivés confiants au Portugal

L’équipe de Suisse s'est envolée lundi pour le Portugal.

(Keystone)

L’équipe suisse de football a rejoint Lisbonne lundi. Le coup d’envoi de l’Euro 2004 est donné samedi. Mais la Suisse dispute son premier match dimanche.

Ce week-end, les joueurs de Köbi Kuhn ont achevé leur préparation par un match amical et peu convaincant contre le Liechtenstein.

Fin de la préparation à l’Euro 2004 ou succession de rendez-vous «mondains»?

Les jours précédant le départ des footballeurs suisses au Portugal ont été très chargés. Et en plusieurs circonstances, le costume trois pièces a remplacé le maillot et les shorts.

Au programme notamment: Septième nuit du football suisse au Kursaal de Berne, réception par le conseiller fédéral et ministre des Sports Samuel Schmid et grande fête d’adieu organisée par les sponsors principaux de l’équipe.

Dans ces circonstances, la rencontre disputée dimanche contre le Lichtenstein était peut-être un match de trop. Au Hardturm de Zurich, les internationaux à croix blanche ont fait bien pâle figure contre une équipe pourtant composée à 80% d’amateurs.

Quelques jours après la défaite subie face à l’Allemagne (0-2), et à une semaine du rendez-vous crucial contre la Croatie sur sol portugais, Köbi Kuhn aurait de quoi se faire quelques cheveux gris.

La sélection

Mais, comme à son habitude, l’entraîneur de l’équipe nationale s’est voulu rassurant au terme la partie.

«Ces derniers jours ont été très éprouvants et les joueurs étaient peut-être un peu fatigués, a-t-il expliqué. Mais le travail de fonds a été effectué et je suis convaincu que l’équipe présentera un autre visage au Portugal.»

Les 23 joueurs sélectionnés disposent désormais de sept jours pour s’acclimater et peaufiner les derniers détails.

«Il faut qu’ils rentrent dans leur bulle, conseille l’entraîneur assistant Michel Pont. Il y a eu beaucoup de tensions dans le groupe ces derniers temps en fonction des diverses blessures et de l’annonce tardive de la liste des sélectionnés.»

Les forfaits successifs de Marco Streller (fracture du péroné), Léonard Thurre (déchirure du mollet) et Johann Lonfat (dos) ainsi que la mise à l’écart de Remo Meyer et Stéphane Grichting ont perturbé le groupe.

Pour compléter son effectif, le coach national a décidé de faire appel à deux jeunes joueurs ayant récemment disputé les Championnats d’Europe des moins de 21 ans en Allemagne.

Les deux binationaux Johan Vonlanthen (Suisse et Colombien) et Tranquillo Barnetta (Italo-suisse) n’ont pas hésité à répondre aux sollicitations du coach national.

Dans le même cas, leur camarade Davide Chiumiento avait, quant à lui, décidé de refuser cette opportunité peu avant.

Car le jeune milieu de terrain de la Juventus de Turin ne voulait pas se fermer définitivement les portes de l’équipe d’Italie. Sa présence sous le maillot suisse au Portugal lui aurait interdit à jamais de porter les couleurs de la «Squadra Azzura».

Savoir vivre ensemble

L’arrivée tardive des deux jokers n’inquiète pas du tout l’expérimenté défenseur central Patrick Müller. «Leurs qualités de footballeur et l’excellent esprit qui anime notre équipe depuis deux ans va grandement faciliter leur intégration», prophétise-t-il.

Reste que, durant près d’un mois, certaines divergences risquent d’apparaître entre les vingt-trois personnalités du groupe.

«Nous ne sommes pas habitués à vivre ensemble sur une si longue période. Je me rappelle très bien que lors de l’Euro 1996 en Angleterre, nous étions tous très contents que l’aventure se termine pour pouvoir rentrer chez nous», se rappelle Johann Vogel.

Mais le milieu de terrain de l’équipe de Suisse est d’accord pour dire que les choses ont évolué. Car désormais, tous les sélectionnés évoluent dans des grands clubs (en Suisse ou à l’étranger) et sont habitués à gérer ce genre de situation.

swissinfo, Doris Lucini et Mathias Froidevaux

Faits

Depuis sa qualification pour la phase finale de l’Eurofoot 2004 au Portugal, l’équipe de Suisse a disputé cinq matches de préparation.
Elles en a perdu trois - contre le Maroc (2-1), la Grèce (1-0) et l’Allemagne (2-0) – et remporté deux – contre la Slovénie (2-1) et le Lichtenstein (1-0).
Les 23 joueurs de l’équipe de Suisse sélectionnés pour ces Championnats d’Europe se sont envolés ce lundi de Zurich (12h30) pour rejoindre le Portugal.

Fin de l'infobox

En bref

La sélection suisse:

Gardiens: Fabrice Borer (Grasshoppers), Jörg Stiel (Borussia Mönchengladbach), Pascal Zuberbühler (Bâle)

Défenseurs: Bruno Berner (SC Fribourg), Bernt Haas (West Bromwich Albion), Stéphane Henchoz (Liverpool), Ludovic Magnin (Werder Brême), Patrick Müller (Lyon), Christoph Spycher (Grasshoppers), Murat Yakin (Bâle), Marco Zwyssig (Bâle)

Demis et attaquants: Ricardo Cabanas (Grasshoppers), Fabio Celestini (Marseille), Stéphane Chapuisat (Young Boys), Alex Frei (Rennes), Daniel Gygax (FC Zürich), Benjamin Huggel (Bâle), Milaim Rama (Thoune), Johann Vogel (PSV Eindhoven), Johan Vonlanthen (PSV Eindhoven), Raphaël Wicky (SV Hambourg), Hakan Yakin (VfB Stuttgart), Tranquillo Barnetta (FC Saint-Gall)

Fin de l'infobox

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.