Navigation

Les Suisses très généreux à l'égard des oeuvres d'entraide

La solidarité des Suisses s'est manifestée notamment lors du séisme meurtrier qui a frappé la Turquie. Keystone

En 1999, les oeuvres d'entraide ont reçu près de 1,2 milliard de francs. Les dons et les legs privés se sont élevés à 545,5 millions de francs, soit 12 pour cent de plus qu'en 1998.

Ce contenu a été publié le 01 juillet 2000 - 22:01

La participation des pouvoirs publics a par contre reculé de 2,5 pour cent, pour s'établir à 372 millions en 1999, a indiqué samedi le bureau central des oeuvres de bienfaisance (ZEWO).

La hausse des dons privés a profité davantage aux oeuvres d'entraide nationales (14 pour cent) qu'aux oeuvres internationales (8,5 pour cent). Les organisations actives à l'étranger ont surtout bénéficié de la campagne de la Chaîne du bonheur.

La solidarité des Helvètes répond aux nombreuses catastrophes naturelles qui se sont produites en 1999. A l'étranger, des séismes meurtriers ont notamment frappé en Turquie et à Taïwan.

L'Inde et l'Amérique du Nord ont à nouveau été visités par des cyclones ravageurs. Ouragans et inondations ont fait des victimes par dizaines de milliers au Venezuela et en Chine. Avalanches en février, inondations en mai: la Suisse n'a pas été épargnée non plus.

swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.