Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Moins de mariages mais plus de divorces

Franco Knie et de Claudia Uez n'ont pas suivi la tendance à ne pas se marier.

(Keystone)

2004 a vu une forte augmentation du nombre de divorces et de naissances. Mais les enfants arrivent de plus en plus tard et de femmes souvent célibataires.

Autre constat important du mouvement naturel de la population: l’espérance de vie s’est encore allongée de six mois, tant pour les hommes que les femmes.

L’Office fédéral de la statistique (OFS) a publié vendredi sa statistique du mouvement naturel de la population au cours de l’année 2004.

Il en ressort notamment que 73’100 enfants sont nés vivants, soit 1,7% de plus que l'année précédente. Depuis 2001, le nombre des naissances reste assez stable, après une chute de près de 15% au cours des années 1990.

Le nombre moyen d'enfants par femme a légèrement augmenté, passant de 1,39 en 2003 à 1,42 en 2004. En comparaison, on comptait encore plus de 2 enfants par femme en 1970. Le taux de natalité est plus élevé chez les étrangères (1,89) que chez les Suissesses (1,26).

60’200 personnes sont décédées en 2004 en Suisse, soit le chiffre le plus bas des 15 ans écoulés. La baisse de 4,6% par rapport à 2003 est essentiellement due à l'absence de canicule, selon l'OFS. Les décès ont en effet diminué de 10,1% pendant les mois de juillet et août.

En conséquence, l'accroissement naturel de la population, soit la différence entre naissances et décès, a atteint 12’900 en 2004, contre 8800 en 2003. C'est le chiffre le plus élevé depuis 2000, mais il dépassait encore 20’000 au début des années 1990.

Une naissance sur sept hors mariage

Les femmes célibataires, divorcées ou veuves sont de plus en plus nombreuses à mettre des enfants au monde. En 2004, la part des naissances hors mariage, qui n'excédait pas 3,8% en 1970, a atteint 13,3%, contre 12,4% en 2003.

L'âge moyen au premier mariage et à la première naissance est en progression continue. En 2004, les femmes avaient en moyenne 28,6 ans lors de leur premier mariage, contre 28,4 ans en 2003 et 25,4 ans en 1970. Les hommes avaient en moyenne 30,8 ans (30,6 ans en 2003). Les femmes ont donné naissance à leur premier enfant à 29,3 ans en moyenne (29,1).

Quelque 39’500 couples se sont mariés en 2004, soit 1,5% de moins que l'année précédente. La baisse des mariages dure depuis 1992 - on en comptait alors plus de 45’000 -, avec des interruptions en 1999 et 2002.

Les deux tiers (25’800) des unions conclues en 2004 l'ont été entre célibataires, alors que 13’600 (34,6%) étaient des remariages, avec au moins un des partenaires divorcé ou veuf. La part des remariages a augmenté de près de 10% depuis 1990. Plus d'un cinquième des femmes (22,2%) et des hommes (23,5%) qui se sont unis en 2004 l'avaient déjà fait au moins une fois.

17’900 divorces ont été prononcés en 2004, soit 6,8% de plus que l'année précédente. C'est la plus forte progression depuis 1988. Le niveau de 1998 a été rattrapé, après une forte baisse en 2000, due à l'introduction du nouveau droit du divorce. Si le taux de divorces de 2004 reste constant, l'OFS s'attend à ce que 44% des mariages soient dissous.

Espérance de vie accrue

L'espérance moyenne de vie a encore progressé de six mois pour les deux sexes. Elle a passé de 78 à 78,6 ans pour un nouveau-né masculin et de 83,2 à 83,7 ans pour un nouveau-né féminin. La différence entre les sexes n'a guère diminué (- 0,1 an) depuis 2003.

Les personnes âgées ont aussi une espérance de vie accrue. Un homme de 65 ans peut espérer vivre encore 18,1 ans en moyenne (17,5 ans en 2003) et une femme du même âge 21,5 ans (21,0).

swissinfo et les agences

En bref

- La population en Suisse a augmenté en 2004.

- Le nombre des naissances (73'100) a en effet été supérieur au nombre des décès (60'200).

- L’espérance de vie continue par ailleurs à augmenter (+ 6 mois).

- Elle est désormais de 78,6 ans pour les hommes et de 83,7 ans pour les femmes.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.