Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Moto: Thomas Lüthi vise la première place

Thomas Lüthi a disputé toute la saison sur une moto de fabrication suisse, comme ici au GP de Silverstone en Angleterre.

Thomas Lüthi a disputé toute la saison sur une moto de fabrication suisse, comme ici au GP de Silverstone en Angleterre.

Le pilote suisse Tom Lüthi passe des vacances mérités après une saison intense qui lui a permis de renouer avec la victoire lors du Grand Prix motocycliste de Malaisie, sa première dans la catégorie Moto02. Le pilote bernois restera l’an prochain dans la même catégorie.

Malgré des informations qui donnaient pour certain qu’il disputerait la prochaine saison dans la catégorie supérieure (MotoGP), Tom Lüthi continuera en Moto2, la catégorie intermédiaire du motocyclisme. Son objectif pour 2012 est d’être couronné champion du monde, comme il l’avait déjà été en 2005 dans la catégorie des 125 cm³.

Agé d’à peine 25 ans, Tom Lüthi fait déjà pratiquement figure de vétéran. C’est ainsi qu’en avril dernier, il avait entamé sa 11e saison sur le circuit du Qatar. Il y a six ans, il avait été sacré champion du monde sur Honda, avec à son actif 4 victoires et 8 podiums, devenant ainsi le premier pilote suisse à gagner un championnat du monde au cours des vingt dernières années, succédant à Stefan Dörflinger.

Contrairement à d’autres pilotes qui pratiquent le motocross ou d’autres formes de motocyclisme durant l’hiver pour améliorer leur technique, le jeune Bernois privilégie l’entraînement physique. «Pratiquer le motocross est compliqué en Suisse; alors je fais du ski», explique-t-il à swissinfo.ch.

Retour sur le podium

Tom Lüthi a terminé la dernière saison au 5e rang du classement général. Il est monté à 4 reprises sur le podium (Qatar, Espagne, Japon et Malaisie) et a gagné son premier Grand Prix de Moto2 sur le circuit malaisien de Sepang. «Cela m’a causé une indescriptible sensation de satisfaction», commente-il. Et pour cause: sa précédente victoire datait de 2006, lorsqu’il défendait son titre en 125 cm³.

Lors de la première course de l’année, au Qatar, le pilote suisse a terminé en 3e position avec sa nouvelle moto, une Suter-MMXI fabriquée à Turbenthal, petite ville des environs de Zurich. «Ce fut une bonne année pour moi, commente-t-il. Je suis satisfait de la moto, bien qu’elle aurait pu être plus constante. Je vais continuer de courir avec elle. De toute manière, c’est toujours quelque chose de spécial d’être en compétition avec une machine suisse et je suis enchanté de pouvoir le faire», affirme Thomas Lüthi.

Or justement, être constant et garder le rythme de course des pilotes les plus rapides du Championnat sont ses objectifs pour la prochaine saison.

La MotoGP attendra

En avril dernier durant le Grand Prix d’Espagne disputé à Jerez, l’agent de Thomas Lüthi, Daniel Epp, a annoncé qu’il était très probable que son pilote rejoindrait une équipe de MotoGP en 2012.

Mais cette annonce n’a finalement pas été confirmée, ce qui provoqué une certaine frustration parmi les amateurs suisses de motocyclisme et les fans du pilote bernois. D’autant plus qu’il y a plus de dix ans qu’aucun pilote suisse n’est plus représenté dans la catégorie reine du motocyclisme. Le dernier fut Eskil Suter, le propriétaire de la marque Suter, en 1998.

«La saison dernière, j’ai été un peu plus attentif à la MotoGP qu’au cours des années précédentes, mais la situation ne se prêtait pas à un changement, commente Thomas Lüthi. Evidemment, j’espère pouvoir continuer à bénéficier de l’appui de mes fans dans la catégorie Moto2. Ensuite, nous aborderons une nouvelle fois le thème de la MotoGP.»

Mort de Simoncelli

Le Grand Prix de Malaisie remporté par Thomas Lüthi fut marqué par l’accident fatal de l’Italien Marco Simoncelli. Un décès qui a profondément ému toute la famille du motocyclisme, Thomas Lüthi y compris. «Cela n’a pas été facile à assumer, déclare-t-il. Cependant, voir la manière dont les autres pilotes sont remontés sur leurs motos pour travailler m’a beaucoup aidé pour continuer à courir.»

La saison 2012 commencera le 8 avril au Qatar, avec 17 épreuves au programme. Tom Lüthi garantit qu’il fera tout pour remporter ce Championnat.

Carrière

2003: il dispute sa première saison complète; il signe un 2e rang au GP de Catalogne et termine 15e du Championnat.

Très mauvaise année 2004 en raison d’une chute, mais 2005 dévoile tout le talent de Thomas Lüthi qui décroche le titre de Champion du monde en 125 cm³. Mais il ne parvient pas à conserver son titre l’année suivante, à cause de plusieurs blessures.

2007: passe dans la catégorie des 250 cm³ et termine 8e du Championnat.

2008: signe deux podiums (3e à Mugello et 2e à Assen) et termine 7e du classement général.

2010: termine en 4e position du tout premier Championnat du monde de Moto2.

Fin de l'infobox


Traduction du portugais: Olivier Pauchard, swissinfo.ch


Liens

×