Navigation

Skiplink navigation

Le peuple dit oui! Et ensuite?

Quand le peuple dit oui à une initiative populaire, c’est là que commence vraiment le travail au Parlement. Comment concilier au mieux les décisions du peuple avec les règles existantes?

Ce contenu a été publié le 13 octobre 2017 - 10:09

Il n’est pas toujours facile de mettre en œuvre la volonté exprimée dans les urnes. En Suisse, les initiatives populaires peuvent être formulées sous forme de proposition en termes généraux, ou – ce qui est beaucoup plus fréquent – sous forme d'un projet rédigé de toutes pièces, dont la lettre ne plus être modifiée par le Parlement ou par le Conseil fédéral. En cas d’acceptation, le texte entrera mot pour mot dans la Constitution fédérale.

C’est ainsi que des textes peu clairs ou dont les contradictions internes ont été parfois délibérément acceptées arrivent dans la Constitution, obligeant le Parlement à les traduire en modifiant des lois ou en en créant de nouvelles. La juriste Nagihan Musliu travaille actuellement à l’élaboration d’un manuel qui devrait aider à ce travail de mise en œuvre.

Dans Democracy Lab, notre série vidéo de #DearDemocracy, de jeunes chercheuses et chercheurs racontent ce qu’ils ont découvert à propos de la démocratie.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article