Les taux de greffes varient selon les régions

Bien que la Suisse peine toujours à recruter des donneurs d'organes par rapport à l’Europe, elle enregistre des différences régionales, avec de meilleurs chiffres dans les régions francophone et italophone.

Ce contenu a été publié le 21 janvier 2013 - 08:57

La Télévision suisse s’est rendue au Centre hospitalier universitaire de Lausanne (CHUV) pour en savoir plus sur le «Programme latin de don d'organes» (PLDO) mis sur pied dans 17 hôpitaux de Suisse romande et du Tessin.

(RTS.ch/swissinfo.ch)

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article